Nabila Bouregaa:  » la place de mon père est à la maison parmi ses enfants et sa femme »

Suivez-nous sur Viber et Google News

Nabila Bouregaa a lancé un autre appel pour libérer son père, le moudjahid Lakhder Bouregaa incarcéré à la prison d’El Harrach depuis juin dernier et dont l’état de santé ne cesse de se dégradé surtout après l’opération chirurgical qu’il a subi  » sa place est à la maison avec ses enfants et sa femme » a-t-elle dit au bord des larmes.

Dans un autre message diffusé sur Facebook et massivement relayé par les internautes Nabila Bouregaa a écrit « Je n’avais jamais vu mon père dans cet état. Mon père va sur ses 87 ans et au lieu d’être entouré des gens qui l’aiment, sa compagnie se résume à des policiers qui le surveillent et qui bloquent chaque entrée. Ont-ils attrapé un dangereux criminel qui risque de s’enfuir à tout moment ? Non, bien évidemment que non. Son seul crime a été de défendre son pays. Crime qu’il commet depuis 65 ans et qui, si la situation ne change pas, lui coûtera la vie », avant de conclure ”“Soutien de la première heure du combat de mon Père et du Hirak, je vous avouerais néanmoins que je préfère mon Père en symbole vivant qu’en Martyr. Aidez-nous à le libérer, aidez-nous à le sortir de cette situation. ”.