Mort de Nahel en France : le ministère algérien des affaires étrangères réagit

Mort de Nahel en France : le ministère algérien des affaires étrangères réagit

La capitale parisienne est plongée dans une situation tendue suite à la tragique mort de Nahel M, un jeune de 17 ans, abattu par la police à Nanterre. Le 27 juin 2023, cet événement a déclenché d’importantes émeutes dans la ville. Nahel  M, un livreur d’origine franco-algérienne, résidait dans le quartier de Nanterre.

Les faits se sont déroulés le mardi 27 juin 2023, lorsque Nahel conduisait une Mercedes louée dans la banlieue ouest de Nanterre et a été arrêté pour plusieurs infractions routières, selon les informations du parquet. La situation a dégénéré lorsque l’un des policiers a ouvert le feu sur le jeune homme, apparemment alors qu’il tentait de s’échapper avec son véhicule en évitant les forces de l’ordre.

Une vidéo authentifiée par l’Agence France-Presse a été largement partagée sur les réseaux sociaux. Cette vidéo montre deux policiers tentant d’arrêter la voiture. On peut y voir l’un des policiers pointer son arme en direction de Nahel M à travers la fenêtre du véhicule. Le tir a été effectué peu de temps après que Nahel M ait semblé ignorer l’officier et ait continué sa route. Malgré les tentatives de réanimation des secours, l’adolescent est décédé peu après.

Communiqué : Réactions de l’Algérie face à cette tragédie

Le ministère algérien des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger a réagi avec stupéfaction et consternation à la disparition brutale et tragique du jeune Nahel et aux circonstances troublantes de cet événement, selon un communiqué daté du 29 juin.

La diplomatie algérienne exprime sa sincère sympathie envers la famille du défunt, en leur assurant que l’Algérie partage leur deuil et leur douleur. En effet, dans le communiqué, il est affirmé que le ministère des affaires étrangères et de la communauté nationale à l’étranger exprime « ses très sincères condoléances à la famille du défunt et l’assure que son deuil et sa peine sont largement partagés dans notre pays ».

L’Algérie affirme qu’elle fait « confiance » au gouvernement français pour ” « assumer pleinement son devoir de protection » soulignant l’importance de la sérénité et de la sécurité dont doivent bénéficier ses citoyens sur le sol français. Le gouvernement algérien suit attentivement l’évolution de cette tragédie et se montre déterminé à soutenir ses ressortissants en ces moments difficiles, selon le communiqué du ministère.