Mohcine Belabbas réagit à la volonté de Gaid Salah de convoquer le corps électoral le 15 septembre

Plutôt aujourd’hui, le chef d’Etat-major de l’armée nationale populaire a exprimé son ambition de convoquer le corps électorale le 15 septembre, »il est opportun de convoquer le corps électoral le 15 du mois de septembre courant, et que les élections puissent se tenir dans les délais fixés par la loi ; des délais raisonnables et acceptables qui répondent à une revendication populaire insistante » a déclaré Gaid Salah à partir de la 4e région militaire, Ouargla.

Suite à ces déclarations le président de l’RCD a réagi sur son compte Twitter, « l’obstination du vice-ministre à assigner à l’institution militaire une mission qui ne fait nullement partie de ses prérogatives inquiète tous les patriotes soucieux du devenir national », a écrit le président du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD).

Et d’ajouter « réduire la solution à la crise accentuée depuis 2008 par le viol de la constitution avec la caution de l’institution militaire, et qui avait ouvert la voie à la présidence à vie, à l’organisation d’une présidentielle avec les mêmes mécanismes et acteurs est plus que suspect ».