MOB : Rahal : «Si je ne marque pas ces derniers temps, c’est à cause du système de jeu»

MOB : Rahal : «Si je ne marque pas ces derniers temps, c’est à cause du système de jeu»

ballon_840557_679x417.jpgFaouzi Rahal n’a pas marqué depuis le match contre le Mouloudia. Samedi dernier face au CABBA, il ne s’est vraiment pas mis en évidence. Dans cet entretien, il nous en donne les raisons.

Quelle analyse pouvez-vous nous faire de votre dernière victoire contre le CABBA ?

Contrairement à ce que certains peuvent penser, les choses n’étaient pas faciles pour nous, dans la mesure où nous avons eu affaire à un concurrent direct qui tenait lui aussi à s’éloigner de la zone rouge. Mais nous avons pu faire le match qu’il fallait en prenant les choses très au sérieux. C’était un grand match où nous avons pu inscrire trois buts en première mi-temps, avant de pouvoir gérer tranquillement les débats en seconde période.

Justement, en parlant de la deuxième mi-temps, Amrani n’était pas content de votre rendement ; un commentaire ?

Oui, il nous l’a fait savoir, mais il connaît les raisons. Nous n’avons fait que gérer le match, car nous avions peur des blessures et des suspensions, comme c’était le cas pour Ferhat qui est sorti blessé. On savait que lorsqu’une équipe est menée par un score lourd, elle peut avoir recours à un jeu agressif. Aussi, des joueurs qui avaient déjà deux ou trois cartons ont joué avec prudence pour éviter des suspensions. Je crois que nous avons géré intelligemment le match.

Sur le plan personnel, on constate que vous n’avez pas marqué depuis trois journées. A quoi est due cette inefficacité ?

Contre le MCA, je suis rentré en deuxième mi-temps et j’ai pu marquer, mais je n’ai pas pu le faire face à la JSK. Lors du match face au CRB, nous avons changé de système de jeu au milieu avec Ferhat et Dehouche en appui et Akrour et Yetou sur les côtés. Cela ne m’a pas permis de bénéficier de beaucoup de ballons. Ce système a été reconduit contre le CABBA où je n’ai touché que quatre ou cinq fois le ballon sur des passes de Berrefane, lorsque j’ai dû retourner en défense durant la première mi-temps. J’en ai d’ailleurs fait part à l’entraîneur en lui expliquant que je ne bénéficiais pas de beaucoup de ballons.

Comment voyez-vous votre prochain match contre le CSC ?

C’est un match très difficile, mais il faut qu’on se qualifie. Une chose est sûre, nous n’allons pas nous rendre à Constantine pour faire du tourisme, mais pour jouer toutes nos chances qui sont grandes, à mon avis. Il faut bien préparer cette rencontre, et comme d’habitude, nous allons jouer aujourd’hui (entretien réalisé hier mardi, ndlr) un match amical contre Timezrit qui va nous permettre de corriger nos erreurs et parfaire la cohésion du groupe. Il faut profiter de la situation actuelle du CSC qui ne va pas bien pour arracher une qualification.

Un mot aux supporters ?

Je leur dis que si le MOB va mieux aujourd’hui, le mérite leur revient en grande partie, car c’est leur soutien et leur confiance qui nous ont boostés. J’espère qu’ils continueront à nous encourager comme ils savent si bien le faire.

Bonne ambiance à la reprise

Les Mobistes ont repris les entraînements, avant-hier lundi, en présence de l’ensemble de l’effectif, à l’exception des joueurs blessés tels que Mohamed Benhocine et Abderrahmane Bounecheda. Et ce qui a dû faciliter la tâche du staff technique, c’est que cette reprise s’est effectuée dans une très bonne ambiance, après la large victoire contre le CABBA. Et c’est dans de très bonnes conditions que les Crabes préparent le rendez-vous de coupe de samedi prochain contre le CSC.

La préparation du match contre le CSC bat son plein

Comme d’habitude, la journée d’hier, comme chaque mardi, était très chargée avec du biquotidien au menu, un entraînement la matinée et un match amical l’après-midi. La séance d’entraînement a été caractérisée par un travail physique spécifique dans le but d’améliorer les capacités des joueurs sur ce plan, une manière de bien recharger les batteries, avant le match de ce week-end contre le CSC.

En amical

Timezrit 1 – MOB 2

Les Mobistes se sont déplacés, en début d’après-midi, à Timezrit distante de 29 kilomètres de la ville de Béjaïa, pour affronter l’équipe locale, en amical. Le match, qui a débuté à 15h a été remporté par les camarades de Rahal par deux buts à un. Les deux buts des Mouloudéens ont été inscrits par Semani en première mi-temps. Les locaux ont réduit la marque en seconde période. Il faut dire que la partie était équilibrée. Toutefois, le résultat technique n’intéressait pas trop Amrani qui avait autre chose en tête, en prévision du match de coupe.

Ferhat n’a pas pris part au match amical

Le milieu de terrain du MOB, Ferhat, n’a pas pris part au match amical d’hier et ne s’est pas entraîné non plus la matinée. Sorti blessé lors du dernier match contre le CABBA, le joueur ne pourra pas reprendre les entraînements avant mercredi, nous fait-on savoir. En effet, le staff médical lui a accordé quatre jours de repos. Ferhat va toutefois bénéficier d’un programme spécifique de soins intensifs, afin qu’on puisse le remettre sur pied, avant le match contre le CSC, car Amrani compte beaucoup sur lui pour ce rendez-vous.