Mister AB chez Air Algérie : il pose ses conditions et clashe un détracteur

Mister AB chez Air Algérie : il pose ses conditions et clashe un détracteur

Air Algérie a récemment nommé Mister AB comme porte-parole officiel de l’aéroport Houari Boumediene. Cette annonce a suscité de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux, certains saluant cette nomination tandis que d’autres restent sceptiques quant à ses qualifications.

Qui est Mister AB ?

Mister AB, connu pour ses activités sur les réseaux sociaux et son style direct, a acquis une certaine notoriété en Algérie. Son influence sur les plateformes sociales, combinée à sa capacité à communiquer efficacement avec le public, a probablement joué un rôle clé dans sa nomination en tant que porte-parole.

🟢 À LIRE AUSSI : Vols vers New York, promotions, nouveaux avions … Le PDG d’Air Algérie s’exprime

Cependant, il est important de noter que dans sa récente vidéo, il n’a jamais mentionné son niveau d’études ni ses diplômes, ce qui a alimenté le débat sur sa légitimité à occuper ce poste.

Dans sa vidéo, Mister AB a posé ses conditions pour accepter ce rôle et a répondu aux critiques de manière cinglante. Il a affirmé mériter ce poste grâce à ses compétences et son expérience pratique plutôt qu’à des qualifications académiques formelles.

Cette déclaration a divisé l’opinion publique, certains applaudissant son pragmatisme tandis que d’autres dénoncent un manque de transparence et de rigueur.

Réactions sur les réseaux sociaux

Les réactions à cette nomination n’ont pas tardé à inonder les réseaux sociaux. Une publication de “1.2.3 viva l’algérie” a lancé un sondage demandant l’opinion des internautes sur la nomination de Mister AB.

Mister ab

🟢 À LIRE AUSSI : Air Algérie gravement accusée par le directeur de Bellat

Les réponses sont variées, allant de “Il mérite cette position” à “Il ne mérite pas ce poste“, en passant par des commentaires sarcastiques comme “Yhawel” (peut essayer). Cette diversité d’opinions reflète le débat en cours sur la pertinence de cette nomination.

Ce débat met en lumière les tensions entre compétence pratique et reconnaissance académique dans les nominations publiques. Il reste à voir si Mister AB saura gagner la confiance de ses détracteurs et répondre aux attentes élevées de ses supporters.