“Mimo”, le plus gros narcotrafiquant de Marseille, arrêté en Algérie

“Mimo”, le plus gros narcotrafiquant de Marseille, arrêté en Algérie

Mohamed Djeha, l’un des plus gros trafiquants de drogue du sud de la France, a été interpellé en Algérie ce jeudi. Ce chef de gang notoire était déjà connu des autorités françaises, et avait même fait l’objet d’une condamnation auparavant, sans jamais comparaitre devant un juge.

Aujourd’hui et grâce aux efforts des autorités algériennes et françaises, le surnommé “Mimo” est entre les mains de la justice et répondra de ses méfaits devant une cour d’assise prochainement.

Le plus gros trafiquant de drogue de Marseille arrêté en Algérie

Mohamed, dit Mimo, était recherché depuis longtemps par l’Office antistupéfiants (Ofast) et considéré comme l’un des plus importants trafiquants de drogue de Marseille. Il a été arrêté en Algérie par la DGSN la semaine dernière, selon une source locale.

Âgé de 41 ans, ce trafiquant réussi ainsi à bâtir un véritable réseau depuis son quartier de La Castellane, à Marseille. Les estimations des autorités concernant son chiffre d’affaires quotidien vacillent entre 50 000 et 80 000 euros en 2019.

À LIRE AUSSI : Des Algériens victimes d’escroquerie en France : 35000 € pour un titre de séjour

En voyage en Algérie, le suspect a été appréhendé du côté d’Oran. Recherché par les autorités, il avait déjà été condamné par contumace à 30 ans de prison le 17 mai par la cour d’assises des Bouches-du-Rhône pour sa participation à une course-poursuite mortelle sur l’autoroute A55 en février 2017, entre Martigues et Marseille.

Mimo le baron de la drogue de Marseille n’est plus ! Darmanin exprime sa gratitude aux autorités algériennes

À l’origine d’actes de violences perpétrés dans la région de Marseille, Mohamed Djeha est reconnu coupable par la justice de plusieurs chefs d’accusation. Son interpellation est, pour ainsi dire, un « soulagement » pour les autorités françaises, qui l’ont dans le viseur depuis un certain moment maintenant.

À LIRE AUSSI : Menacé d’expulsion, un ressortissant algérien tente de se suicider en France

Le ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin, exprime d’ailleurs ses remerciements aux autorités algériennes pour cette coopération : “Événement important : l’un des plus gros trafiquants de drogue de Marseille, condamné le mois dernier à 30 ans de prison par la cour d’assises d’Aix-en-Provence, a été arrêté en Algérie. Merci aux enquêteurs pour leur travail et aux autorités algériennes pour notre coopération.”