Miloud chorfi Alerte les étudiants,«Attention aux semeurs de désespoir!»

Miloud chorfi Alerte les étudiants,«Attention aux semeurs de désespoir!»

setif_276023906.jpgTout au long de cette année, l’université a été perturbée par des mouvements de protestation d’envergure.

Selon Chorfi, les étudiants ont déjoué, durant l’année universitaire écoulée, les tentatives de transformer l’université en arène.

Le Rassemblement national démocratique s’adresse à la famille estudiantine pour l’alerter contre «les semeurs du désespoir».

Dans la wilaya de Jijel où il assistait, jeudi dernier, à l’ouverture de la 12e université d’été de l’Union générale des étudiants algériens (Ugea), le porte-parole du RND, Miloud Chorfi, a exhorté les étudiants à «ne pas se laisser entraîner par les semeurs de désespoir et par ceux qui visent à saboter la dynamique politique en cours en Algérie».

Chorfi a salué la «mobilisation et la vigilance» des étudiants qui ont, selon lui, «déjoué durant l’année universitaire écoulée les tentatives de ceux qui avaient tenté de transformer l’université en arène pour assouvir des desseins politiques étriqués, après avoir été incapables de faire bouger la rue».

Miloud Chorfi ne cite aucune partie nommément mais, à l’évidence, il fait allusion, notamment aux membres de la Coordination pour le changement et la démocratie et la marche qu’ils avaient initiée chaque samedi à la place du 1er-Mai à Alger.

Les étudiants ont organisé durant l’année universitaire écoulée l’une des plus grandes marches, sur la capitale, de ces deux dernières années. Répondant à l’appel de la Coordination nationale autonomes des étudiants, des dizaines de milliers d’universitaires ont marché, le 12 avril 2011, de la Grande Poste à la Présidence de la République. Tout au long de cette année, l’université a été perturbée par des mouvements de protestation d’envergure.Cela dit, le porte-parole du RND a appelé les étudiants à s’opposer «aux tentatives de remise en cause de la qualité de la formation dispensée par l’université et d’occulter les efforts colossaux entrepris par l’Etat pour promouvoir ce secteur».Chorfi a valorisé «les acquis de l’Université algérienne à la faveur des vastes programmes de développement», estimant que les jeunes et particulièrement les étudiants représentent des «partenaires majeurs» pour la réussite des prochaines réformes politiques en Algérie. Il a appelé également, les étudiants à soutenir le processus de développement et de réformes globales initiées par le chef de l’Etat, notamment, «en cette nouvelle étape historique que le pays entend franchir avec le projet de réformes politiques visant à renforcer l’édifice démocratique et le pluralisme».A souligner enfin que les travaux de l’université d’été de l’Ugea prévoient un programme de formation et des activités au niveau des comités sur des questions diverses en rapport avec les activités de cette organisation estudiantine.