Médicament : chute de 21% de la facture des importations le 1er semestre 2013

mardi 6 août 2013 à 14:25
Source de l'article : Www.aps.dz

medicament.JPGLes importations de l’Algérie de produits pharmaceutiques ont atteint 923,44 millions de dollars (usd) durant le 1er semestre 2013, contre 1,18 milliard de dollars à la même période en 2012, en baisse de 21,76%, a-t-on appris auprès des Douanes

Les quantités de médicaments importées par contre ont connu une hausse de plus de 28%, passant de 16.608 tonnes les six mois de l’année écoulée à 21.353 tonnes à la même période en 2013, selon les chiffres du Centre national de l’informatique et des statistiques (CNIS) des Douanes obtenus par l’APS.

Ce recul de la facture des médicaments, après une hausse de plus de 13% en 2012, s’explique essentiellement par le recul de plus de 21,5% des médicaments à usage humain, qui représentent 95,5% des importations globales de médicaments de l’Algérie.

Malgré ce recul, la facture des médicaments à usage humain reste toujours la plus importante avec 882,37 millions usd, contre 1,12 milliard usd durant la même période en 2012, en baisse de 21,5%, selon le CNIS.

Quant aux quantités importées, elles ont augmenté de plus de 30%, passant de 15.617 tonnes durant les six mois de 2012 à 20.376 tonnes à la même période de 2013.

Les produits parapharmaceutiques, qui représentent seulement 2,7% des importations globales, ont également contribué à la baisse de la facture des importations globales, reculant de plus de 36,8%.

En effet, les produits parapharmaceutiques viennent en seconde position avec 25,78 millions usd, contre 40,84 millions usd, en baisse de 36,8%, ajoute le CNIS.

En volume, les importations de ces produits ont atteint 608 tonnes contre 652 tonnes durant le premier semestre 2012, en recul de 6,7%.

Pour les médicaments à usage vétérinaire, les achats de l’Algérie de l’étranger se sont établis durant les six premiers mois 2013 à 15,3 millions usd (369 tonnes) contre 15,03 millions usd (338 tonnes) à la même période en 2012, ajoute la même source.

Dans le but de réduire les importations de médicaments, l’Algérie veut produire localement 70% de ses besoins avec l’entrée en production d’unités de laboratoires étrangers d’ici à la fin 2015.

Le marché national du médicament représente 2,9 milliards de dollars, dont 1,85 milliard de dollars d’importations, le reste étant produit localement, dont 84% reviennent au secteur privé et 16% au public.

En 2012, la facture des importations algériennes de produits pharmaceutiques avait atteint 2,23 milliards de dollars, en hausse de 13,6% par rapport à l’année précédente.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
50 queries in 3,129 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5