MDS : Fethi Ghares retrouve la liberté

MDS : Fethi Ghares retrouve la liberté

Le verdict du procès en appel est tombé ce mardi 22 mars. Le coordinateur du Mouvement démocratique et social (MDS) Fethi Ghares va retrouver aujourd’hui sa liberté.

Incarcéré à la prison d’El Harrach (Alger) depuis juillet dernier, le militant politique Fethi Ghares a retrouvé aujourd’hui sa liberté ; après le verdict d’un an de prison dont six mois avec sursis prononcé par ce mardi la cour d’appel.

Lors de son procès en appel ayant eu lieu le 8 mars dernier, le parquet a requis trois ans de prison ferme contre Fethi Ghares ; qui avait été condamné en première instance par le tribunal de Bainem à une peine deux ans de prison pour plusieurs chefs d’accusation dont « atteinte à la personne du président de la République ».

Ce qu’a dit Fethi Ghares à sa sortie de prison

À sa sortie de la prison d’El Harrach, le coordinateur du MDS est revenu sur l’affaire de son emprisonnement, mais aussi sur la situation politique actuelle.

« Je sors d’un affrontement pour un autre. En détention, j’affrontais l’emprisonnement arbitraire et à ma sortie, j’affronterai une plus grande prison, à savoir le système politique », a-t-il lancé.

« Je tiens à rappeler que nous militons pour la fin à l’injustice, mais également pour bâtir une Algérie du serment de novembre pour qu’elle soit la Mecque des libertés », a ajouté Fethi Ghares.