MCA : Le MCA devra faire sans Mbingui

MCA : Le MCA devra faire sans Mbingui

mca-121.jpgSamson Mbingui est convoqué par la sélection du Gabon, il nous a assuré qu’il reviendrait au plus tard le 12 septembre. Mais en plus du fait qu’il ratera le NAHD, il est probable que Mbingui rate aussi la JSS.

Convoqué par la sélection gabonaise, Samson Mbingui sera absent lors du derby contre le Nasria. Pour lui, il n’y a pas lieu de s’inquiéter, car sur le banc, il y a des joueurs qui n’attendent que cette chance pour s’illustrer. Seulement, en plus du rendez-vous contre le NAHD qu’il le ratera à coup sûr, il est fort probable qu’il ratera la Saoura aussi, car déjà si son retour est fixé pour le 12 septembre, ajoutez à cela la fatigue, surtout s’il a joué les matches que va disputer sa sélection, tout cela va obliger Mbingui à passer outre le match de la Saoura. En plus, son coach, Charef, va certainement prendre toutes ses dispositions afin d’éviter des surprises, il va certainement compter sur les joueurs qu’il aura entre les mains. Ainsi, tout pousse à dire que Mbingui ne jouera pas les deux prochains rendez-vous officiels que disputeront les Vert et Rouge. En tous les cas, Boualem Charef, l’entraîneur en chef, est conscient de ce fait, il fera tout pour assurer que l’absence de Mbingui ne se fasse pas sentir. Les gars du banc doivent se montrer à la hauteur et c’est une belle opportunité qui se présente à eux, ils n’auront qu’à étaler leur talent.

A. Z.

«Je reviens le 11 ou le 12 septembre»

Vous-êtes sur la route pour l’aéroport, n’est-ce pas ?

Exact, je m’apprête à prendre l’avion pour rejoindre la sélection gabonaise (entretien réalisé hier à 13h). Maintenant j’ai mis le cap sur la sélection avec la ferme intention d’aller apporter un plus à l’équipe. J’espère que tout se passera bien pour moi et que je vais être à la hauteur.

Est-ce que c’est votre première convocation ?

Non, j’ai déjà été convoqué, je crois à deux ou trois reprises. C’est la première en étant joueur du Mouloudia d’Alger. Je vais honorer les couleurs de mon pays et revenir continuer l’aventure avec le MCA pour assurer un bon parcours.

Ne pensez-vous pas que cet arrêt qu’a observé le championnat ne va pas vous aider à vous illustrer avec votre sélection ?

Non, je ne le pense pas. Certes, on a eu droit à deux jours de repos, mais il faut savoir qu’on a travaillé beaucoup avec le coach. Certes, rien ne peut remplacer les matches officiels, mais je dirais que la préparation effectuée avec mon équipe va me permettre de réaliser de belles prestations avec la sélection. Du moins, c’est ce que j’espère.

Admettez que sans matches amicaux, c’est difficile d’y croire ?

Je l’avoue que c’est difficile de travailler sans disputer de matches amicaux, mais on va faire avec ce qu’on a. Je vais mettre tout en œuvre pour surpasser tout cela et apporter le plus attendu par moi à la sélection.

Quand est prévu votre retour à Alger ?

On aura deux matches à disputer. Le dernier est prévu soit le 10 ou le 11 septembre. Si c’est le 10, je reviens le 11, mais si c’est le 11 qu’on va jouer, je rentre sur Alger le 12 septembre. En résumé, je rentre le lendemain du dernier match.

Donc, vous allez rater le NAHD. Le premier derby se jouera sans vous…

Effectivement, mais j’aurai d’autres occasions de jouer des derbies. En plus, il y aura la possibilité de donner la parole à l’un des joueurs du banc afin qu’il s’exprime. Cela permet de faire tourner l’effectif et je souhaite bien la réussite à mon équipe face au NAHD vendredi prochain.

Oui, mais votre absence va certainement se faire sentir, non ?

Ecoutez ! Au MCA, ce n’est pas la force des individualités qui fait la différence, mais notre force c’est dans le collectif. Quand on gagne, c’est la victoire de tout le groupe et quand on perd, on est tous responsables. Alors, je sais que même si je ne serai pas présent, mes camarades feront tout pour s’imposer et assurer lors de ce retour à la compétition.

A. Z.

 

Réunion du CA la fin du mois

De grosses décisions attendues

Plusieurs dossiers seront étudiés, plusieurs choses vont être abordées et surtout parler de la gestion de la SSPA/MCA qui va mener à faire tomber des têtes. Les membres du conseil vont se réunir en cette fin du mois pour remettre de l’ordre. Les responsables de la Sonatrach veulent assurer une bonne gestion.

Dernièrement, dans une interview accordée à Compétition, l’ex-président du MCA, Amrouche avait assuré que le Mouloudia d’Alger s’est offert les services de deux architectes à savoir Boualem Charef et Boualem Laroum. Une façon de dire que le Mouloudia d’Alger est entre de bonnes mains. Seulement, tout le monde sait qu’il y a encore des choses à régler pour que le doyen des clubs algériens s’assure une bonne gestion, un bon fonctionnement et une bonne entente à tous les niveaux pour se permettre de dire que le MCA va retrouver son lustre d’antan. Comme il y a un nouveau PDG de l’Entreprise nationale des hydrocarbures qui va prendre la place d’Abdelhamid Zerguine, les membres du conseil d’administration attendent son installation officielle afin de se réunir avec lui avant de prendre une décision. Il faut dire que plusieurs de ses membres ne sont pas contents de la gestion et veulent le faire comprendre lors de cette réunion qui est prévue à la fin du mois. D’ailleurs, la confirmation de cette réunion on nous l’a assurée lors du dernier entretien que nous a accordé Hadj Taleb, le président du CA. En fait, en plus d’attendre l’installation officielle du nouveau PDG, la réunion a été reportée aussi suite à l’absence de plusieurs membres qui se trouvent actuellement en congé. Le temps que tout le monde revienne pour se réunir au complet afin de prendre les bonnes décisions pour le bon déroulement du Mouloudia d’Alger. En tous les cas, tout le monde attend avec impatience cette réunion, surtout que dans l’entourage mouloudéen, il se dit que plusieurs têtes vont tomber. Rendez-vous est pris pour la fin du mois afin de voir ce qu’il sera décidé.

A. Z.

 

Les salaires débloqués hier

Afin de motiver les rangs, les Vert et Rouge ont eu droit au salaire du mois d’août afin de les booster et les motiver à réussir davantage dans ce qui les attend à partir du 12 septembre, où le MCA affrontera le NAHD dans un derby comptant pour la 3e journée du championnat.

 

Il a raté son vol avant-hier

Sylla est rentré chez lui

Hier à l’aéroport, il y avait en plus de Mbingui qui allait prendre l’avion pour rallier le Gabon, Ibrahima Sylla. Ce dernier a raté son vol et s’est envolé en direction de la Guinée hier.

«Effectivement, je m’apprête maintenant à prendre mon vol afin de rallier la Guinée où je devrais passer quelque temps avec les miens. Je serai de retour normalement le 4 septembre pour bien préparer la suite du parcours avec mon équipe», nous a déclaré hier à l’aéroport, l’attaquant du MCA, Sylla qui a eu l’autorisation d’aller rendre visite à sa mère malade. Le joueur était en compagnie de son équipier Mbingui qui allait rejoindre sa sélection au Gabon, et leur manager. A préciser que c’était le manager de feu Ebossé. Les trois hommes sont restés ensemble à l’aéroport avant de quitter le sol algérien. Cette fois les dirigeants du Mouloudia d’Alger ont tenu à s’assurer que Sylla ne rate pas son vol pour qu’il puisse rentrer à temps afin de préparer le match du Nasria, car vu l’absence de Mbingui et l’incertitude de la participation de Chaouchi et de Karaoui, l’entraîneur en chef, Boualem Charef ne peut pas s’offrir le luxe d’avoir un autre absent, et qui a pour nom Sylla. Celui-ci a réussi une belle entrée devant les Chélifiens et ses services seront les bienvenus lors de la suite du parcours, à commencer par le NAHD dans un derby qui s’annonce très disputé par les deux équipes. Déjà, le Nasria veut assurer sa première victoire, alors que le MCA est en train de chercher à enchaîner par une seconde victoire. Ainsi, les deux Africains du MCA, Mbingui et Sylla sont partis dans leur pays d’origine. Il reste Sackey qui doit suivre des soins pour se rétablir de son élongation afin de permettre au coach d’avoir des choix quand il composera l’équipe qui attaquera le reste des débats.

A. Z.

 

Benamer : «On a trois gardiens prêts à toute épreuve»

Faouzi Chaouchi a rejoint les Verts. Comme l’Algérie affronte le Mali le 10 septembre et au cas où Chaouchi sera aligné, les Mouloudéens pensent à celui qui va assurer devant le Nasria. L’entraîneur des gardiens, Mourad Benamer, assure qu’il n’y aura pas de souci, puisque Djemili et Chaâl sont prêts à le remplacer.

L’entraîneur des gardiens Mourad Benamer a tenu à féliciter Chaouchi pour son retour chez les Verts en déclarant : «C’est une bonne chose pour lui. Cela va lui permettre de gagner en confiance et de faire tout ce qu’il faut pour réussir et devenir le grand Chaouchi qui a fait sortir 40 millions d’Algériens dans la rue.» Pour ce qui est du fait que si Chaouchi prend part à la rencontre contre le Mali, il serait trop court pour lui de jouer le Nasria, Benamer nous assure ceci : «Ecoutez ! On espère vraiment, qu’il sera titularisé pour défendre les couleurs du pays. En tous les cas, en ce qui nous concerne, on n’a nullement de souci pour le remplacer. Il y a deux gardiens de but de qualité qui n’attendent que leur chance. Que ce soit Djemili ou Chaâl, les deux portiers sont prêts à relever n’importe quel défi. Le jeune Chaâl a joué des matches avec les espoirs et il a bien assuré. Quant à Djemili, il n’est plus à présenter, il a déjà fait ses preuves et il a tout pour assurer si Chaouchi ne sera pas prêt pour le match contre le NAHD.» Avant de clore son intervention, on a demandé à Benamer de nous parler du match livré samedi dernier contre Benali où il a pris le dessus, Mourad Benamer nous dira : «Ce fut un moment plaisant. On a partagé un bon moment avec les joueurs. En ce qui me concerne, j’ai montré que je n’ai rien perdu de ma forme, je peux même assurer si on me fait appel (rire).» Effectivement, même s’il est passé de l’autre côté de la barrière, Benamer n’a rien perdu de son talent et il garde toujours ses jambes de 20 ans.

A.Z.