MCA : Gaceb songe à récupérer Hadjadj

MCA : Gaceb songe  à récupérer Hadjadj

article-31626-mca01.jpgSelon une source bien informée, le président du conseil d’administration et le tout nouvel homme fort du Doyen, Ahmed Gaceb, songe à récupérer Fodhil Hadjadj. Le président mouloudéen aurait constaté que les jeunes joueurs du club ont besoin d’un véritable leader capable de les encadrer sur le terrain. C’est ainsi qu’il a pris la décision de le récupérer et d’essayer de trouver avec lui un terrain d’entente.

On croit savoir qu’il aurait délégué une personne pour essayer d’approcher le bourreau de l’USMA lors de la finale 2007 pour essayer d’avoir son avis et lui faire une proposition. Gaceb devrait discuter avec l’intéressé ces jours-ci pour récupérer un enfant du club, victime de l’inconscience de certains dirigeants qui l’ont floué.

Son retour sera plus que bénéfique

Même s’il n’a pas joué depuis une année, Hadjadj affiche toujours la même forme, car il s’entraîne toujours et prend part à des matchs de foot en salle. Son retour  sera donc très bénéfique au club.

Michel lui laisse toujours la porte ouverte

Pour sa part, l’entraîneur Alain Michel n’est pas contre cette idée. On croit savoir que le technicien français aurait même donné son OK aux dirigeants pour ramener Hadjadj, car il va beaucoup miser sur lui lors de la phase retour et même en Ligue des champions africaine. Ce sera un grand apport pour le Mouloudia et la première bonne décision prise par le club depuis longtemps.

Mamadou Coulibaly devrait être la première recrue du Doyen

Se trouvant à Alger depuis mercredi passé pour décrocher un contrat avec le Mouloudia, Mamadou Coulibaly a dû finalement prendre son mal en patience durant cette période de repos. En effet, pour rester bien en jambes, l’international malien A’ s’entraîne actuellement avec les juniors de Khaled Seksaf en attendant la reprise de Babouche et les siens, prévue pour le mercredi 19 janvier.  Etant jeune puisqu’il est âgé de 21 ans et compétitif puisqu’il fait partie de la sélection du Mali, qui va participer prochainement au CHAN au Soudan, Coulibaly a tout pour séduire et convaincre. Toujours est-il, tout se précisera après le retour d’Alain Michel de France car le dernier mot lui revient.

Ghrib : «Nous comptons faire signer Coulibaly pour quatre ans»

Et pour avoir une petite idée sur les intentions du club, nous avons joint Omar Ghrib, lequel par ses propos a éclairé notre lanterne. Le responsable de la section a clairement affiché ses intentions de recruter l’avant-centre de Djoliba de Bamako. «Je ne vous cache pas que nous comptons faire signer Coulibaly pour quatre ans. Il est jeune et compétitif puisqu’il est international. Il va participer prochainement au CHAN. Ce qui est loin d’être le cas pour les autres joueurs que nous avons mis à l’essai. Cependant, il faut attendre le retour d’Alain Michel et la reprise des entraînements. En attendant, Coulibaly restera à Alger et s’entraînera avec les juniors du club», nous a confié le responsable mouloudéen qui ajoutera : «Si on n’a pas proposé un contrat à Abdullah, c’est à cause du refus de Michel de le garder. Et comme il est le seul maître à bord, on s’est plié à sa volonté.»

Belkheir fait le forcing pour partir

L’attaquant mouloudéen, Mohamed Amine Belkheir, est actuellement en train de multiplier ses efforts afin d’obtenir sa lettre de libération qui lui permettrait de rejoindre le club de son choix. La première tentative du joueur n’a pas été fructueuse, puisqu’il a buté sur un niet du président du conseil, Ahmed Gaceb, qui avait exigé une prime compensatoire en échange du fameux sésame. Nullement découragé, l’ex-Béjaoui est revenu à la charge avant-hier en s’entretenant cette fois-ci longuement avec le président de section, Omar Ghrib. Plus compréhensif, celui qui a été derrière la venue du joueur à l’intersaison a promis de faire le nécessaire afin de lui faciliter le départ durant ce mercato d’hiver.

Ghrib a promis de lui remettre aujourd’hui sa lettre de libération

Face à cette volonté de partir afin de monnayer son talent dans un club qui le fera jouer dans un registre qui répond plus à ses attentes, Mohamed Amine Belkheir a pu obtenir la promesse de Omar Ghrib, lequel s’est engagé à lui remettre aujourd’hui le fameux document.

Il quittera le club avec 14 matches dans les jambes

Généralement, les joueurs qui sont sur le marché des transferts d’hiver manquent cruellement de temps de jeu en raison de leur incapacité à s’imposer au sein de leur équipe. Or, c’est loin d’être le cas pour Belkheir qui a pris part à 14 matches toutes compétitions confondues. C’est donc un joueur compétitif qui sera bientôt sur le marché, ce qui explique les nombreuses sollicitations émanant des différents clubs de l’élite.

——————————————————-

Après la venue de Menguelati

Achouri sur la sellette

Comme annoncé dans notre précédente édition, Abdelhak Menguelati est de retour dans le staff technique du Mouloudia. Il aura comme principale mission de donner un plus et aider l’actuel staff dans sa mission. Cependant, dans les rouages du club, on croit savoir que la venue de Abdelhak Menguelati aura des conséquences. Une source proche de la direction nous a fait savoir que Kamel Achouri, adjoint d’Alain Michel, est déjà sur la sellette. Les dirigeants ont fait appel à Menguelati, justement pour pousser Achouri vers la porte de sortie. De nombreux dirigeants, notamment Ghrib, ne sont pas satisfaits du travail effectué par cet entraîneur depuis le début de la saison. On lui reproche même d’avoir divisé le groupe.

Ghrib pourrait donc sacrifier Achouri, à moins qu’Alain Michel ne s’impose à son départ. En tout cas, notre source nous a fait savoir que ce n’est pas pour rien que la direction a fait appel à Menguelati qui s’occupera de la préparation physique, mais aussi pour seconder Michel. Le départ de Achouri qui serait donc une question de temps. Rappelons que Menguelati a déjà une très bonne expérience, après avoir secondé Nouzaret et Bracci, surtout que c’était à l’époque où les 22 joueurs  du Mouloudia étaient des «stars», à l’image des Badji, Younès, Bouguèche, Maouche, Bouacida, pour ne citer que ceux-là.

Opara signe au Qatar

Proposé au Mouloudia, précisément à Alain Michel, l’attaquant nigérian Emeka Opara devrait s’engager ces jours-ci avec Al Ahly de Doha, pensionnaire de Superdivision du Qatar. Il devrait signer contre la somme de 250 000 euros. C’est donc un joueur qui vient de filer à Michel, visiblement très intéressé par le profil de cet élément qui a fait les beaux jours de l’Etoile sportive du Sahel.

Le sort de Ammour sera connu aujourd’hui

Le sort de Ammar Ammour sera connu en principe aujourd’hui. C’est ce qu’a indiqué une source autorisée, auprès de la direction du Mouloudia d’Alger. La même source nous a révélé que l’ex-stratège usmiste est allé jeudi dernier à la villa pour rencontrer les dirigeants. Il aurait eu une discussion avec Omar Ghrib, membre de la direction. Ammour lui a demandé quelles étaient les intentions de la direction du club à son égard. Il faut dire que beaucoup de choses ont été dites à propos de Ammour et son rendement.

Son âge aussi ne plaide pas pour lui qui a été de longues années durant l’un des meilleurs numéros 10 du pays. Ghrib a demandé à Ammour de temporiser un peu, le temps qu’il discute avec Michel. L’entraîneur mouloudéen avait même déclaré sur ces mêmes colonnes que Ammour n’avait pas donné satisfaction. Selon des proches de Ghrib, Ammour a de fortes chances d’être libéré, car il n’a rien donné jusque-là et sa présence au Mouloudia durant la deuxième phase de championnat serait inutile.


Zemmamouche, Daoud, Amroune et Bedbouda dès aujourd’hui en stage avec les U-23 et l’EN A’

Dès aujourd’hui, trois joueurs du Mouloudia, à savoir Farid Daoud, Mohamed Amroune et Brahim Bedbouda, devront rentrer en stage avec la sélection nationale des U-23 au centre sportif de Sidi Moussa.

Mohamed Amine Zemmamouche sera pour sa part en stage avec les A’ de Benchikha. Avec cette guigne qui s’abat sur ses joueurs qui se blessent à tour de rôle lors de chaque stage des Verts, il est tout à fait légitime pour la direction de craindre pour ses internationaux. Et ce n’est pas les exemples qui manquent avec Mohamed Derrag, qui a connu une très grosse désillusion avec l’EN A’, suivi dans la foulée par Bouchema. Puis c’était au tour de Mohamed Amroune de se blesser à la cuisse droite avec les U-23. Bedbouda sera, lui, absent lors du match aller de la Ligue des champions contre le Real de Bangui, justement en raison d’une fracture contractée en sélection olympique. Cette fois, les pensionnaires de Cheraga et Alain Michel retiennent leur souffle en espérant que les joueurs retenus seront épargnés par toute blessure qui viendrait remettre en cause leur participation pour le match du 28 janvier en République centrafricaine.

Le match retour face au Real de Bangui à Rouiba

La rencontre retour de la Ligue des champions face au Real de Bangui est programmée pour le 13 février au stade OPOW de Rouiba. C’est ce qui a été décidé par les pensionnaires de Chéraga qui ne veulent plus revivre le cauchemar de la finale de la Coupe de l’UNAF avec un stade du 5-Juillet complètement saccagé par les Chnaoua. Une fois n’est pas coutume, le stade de Rouiba sera à la mi-février le théâtre d’un match de la Ligue des champions qui est la compétition la plus prestigieuse du continent. Une journée qui devrait faire date dans l’histoire de la ville de Rouiba et de son complexe sportif.