MCA : Chaouchi écourte sa séance à cause de son genou

MCA : Chaouchi écourte sa séance à cause de son genou

Chaouchi.JPGLa matinée d’hier avait les allures d’un vendredi 13 avec les différents déboires qu’a connus Chaouchi. Après les remontrances de son coach, Fawzi Chaouchi s’est entraîné durant quelques minutes avant de ressentir une douleur au genou droit. Et pour ne prendre aucun risque, le natif de Bordj Menaïel a écourté sa séance. Il a eu donc droit aux soins avec l’intervention du kiné Omar Laoucine et le soigneur Mustapha Mahiouz. Un quart d’heure après être passé entre les mains expertes de Laoucine, Chaouchi a rejoint sa chambre afin de se reposer et décompresser après une demi-journée chargée en émotions.

Laoucine (kiné) : «Sa blessure n’est pas grave car elle est extra-articulaire»

Voulant avoir des précisions du kiné de l’équipe, Omar Laoucine, qui est en train de faire un travail monstre au sein du groupe, ce dernier nous dira avec beaucoup d’optimisme : «Chaouchi s’est plaint de son genou droit. Nous avons effectué un examen clinique qui n’a rien révélé de grave. C’est un problème extra-articulaire qui ne prête pas à inquiétude. Il y aura une mise au point avec le staff technique pour décider des mesures à prendre.»

——————-

Besseghier «Je respecte Hachoud, mais sur le terrain ce sera le meilleur qui jouera»

Pour cette nouvelle saison qui s’annonce très difficile, Abdelkader Besseghier, peut-être pour conjurer le sort, a arboré un nouveau look. Une nouvelle coupe de cheveux pour attaquer un exercice qui sera marqué par cette concurrence avec Abderrahmane Hachoud. Un sacré client pour un sacré défi qui n’effraie nullement le natif de Mascara.

Alors Abdelkader, comment s’est passé ce match amical face à Rybnik ?

C’était une rencontre très disputée face à un adversaire qui est, il ne faut pas l’oublier, à son cinquième match. Notre adversaire s’est arraché pour nous accrocher alors qu’on jouait notre premier match test.

Affichant une très bonne forme physique depuis le début du stage, vous avez été irréprochable durant ce rendez-vous. Un commentaire ?

Moi, je ne me pose aucune question. J’ai tout donné durant ce match qui fut intense sur le plan physique. Nous avons été ballottés sur certaines séquences de jeu, mais à chaque fois nous avons su réagir.

Justement, malgré la fatigue engendrée par le programme chargé, vous avez su trouver les ressources nécessaires pour rebondir…

Justement, cela démontre l’état d’esprit du groupe. Nous avons su outrepasser la fatigue pour revenir à deux reprises dans la partie avec un chef-d’œuvre de Meklouche. Cela dit, je tiens à préciser que le penalty accordé à notre adversaire était très généreux.

Le coach Liewig n’a pas tari d’éloges à votre sujet car vous avez fait sensation durant ce stage, surtout lors des tests physiques. Quel est votre sentiment ?

Ce jour-là, j’avais le sentiment que rien ne pouvait m’atteindre. J’étais en superbe forme et cela s’est répercuté sur les performances.

Sincèrement, cela me touche beaucoup de recevoir les félicitations du coach et des autres membres du staff technique. C’est très motivant pour la suite des événements.

Titulaire indiscutable depuis votre venue au Mouloudia malgré la concurrence, comment avez vous accueilli la venue de Hachoud ?

J’ai beaucoup de respect pour Hachoud qui est un excellent joueur, la preuve il est en Equipe nationale. Cela dit, il ne faut pas croire que je vais baisser les bras aussi facilement. Je suis un compétiteur qui ne lâche rien. C’est la devise qui m’a suivi tout au long de ma carrière. Maintenant, Hachoud est là avec nous. Je lui souhaite à cette occasion la bienvenue. C’est un très grand joueur qui évolue en Equipe nationale mais sur le terrain ce sera le meilleur qui jouera, c’est aussi simple que cela. Alors maintenant, il faut cesser de verser dans la polémique en mettant l’accent sur cette rivalité qui pourrait exister.

——————-

Ginès «On n’a pas encore décidé quand Hachoud effectuera les tests physiques»

Alors que Hachoud prétend ne pas accuser beaucoup de retard sur ses nouveaux partenaires en raison des 40 séances de travail qu’il a effectuées avec l’Equipe nationale, le préparateur physique, Bernard Ginès, devra soumettre le joueur à des tests physiques pour être fixé sur son état actuel : «Certes, Hachoud a beaucoup travaillé avec l’Equipe nationale algérienne, mais nous allons quand même le soumettre à des tests physiques pour être fixé et savoir s’il est apte à reprendre avec le groupe ou bien s’il doit suivre un travail spécifique. On n’a pas encore décidé quand Hachoud sera soumis à ces tests physiques.»

——————-

Mehdi Kacem souffre d’une contusion musculaire à la cheville

Victime lors du match test d’un tacle appuyé, Mehdi Kacem a dû faire l’impasse sur la séance d’hier matin en raison de douleurs ressenties à la cheville gauche. Et pour se rassurer, le joueur émigré s’est rendu avec le chef de la délégation dans un centre hospitalier de la ville pour passer une radio. Finalement, plus de peur que de mal pour l’ex-Béjaoui qui souffre d’une contusion musculaire, un traumatisme osseux contracté suite à un choc violent.

——————-

«Ce n’est pas grave»

Dès son retour de l’hôpital, Kacem Mehdi a retrouvé le sourire surtout que les examens effectués ont été rassurants. A propos de son état de santé, Kacem nous dira : «J’ai reçu lors du match amical un coup violent au niveau du cou de pied. Il fallait que je passe une radio pour être fixé. Et Dieu merci, il n’y a rien de grave. C’est seulement une contusion musculaire qui ne prête nullement à inquiétude.»

——————-

Bensalem attend l’aval de son chirurgien pour réintégrer le groupe

Soumis depuis le début du stage à un programme spécifique, Zinedine Bensalem a beaucoup progressé physiquement. Même si le joueur est apte à reprendre les entraînements avec le groupe, le staff médical doit attendre l’aval du chirurgien qui doit l’ausculter dès le retour au pays. Et c’est à l’issue de cette visite que le médecin traitant de Bensalem doit lui délivrer un certificat de reprise. «Le genou de Bensalem est stable. Il n’a eu aucune complication tout au long de ce stage en Pologne. Maintenant, il faut attendre que Bensalem fasse une visite chez son chirurgien qui doit lui délivrer un certificat de reprise de travail. Et ce n’est qu’à ce moment-là que le joueur pourra reprendre avec le groupe», nous dira le kiné Omar Laoucine.

——————-

Le match face à Rybnik sera visionné avant la fin du stage

Devant recevoir d’un moment à l’autre la vidéo du match test face à Rybnik, le coach Liewig a prévu une projection à l’hôtel pour revoir le match avec ses joueurs. C’est à travers cette séance que Liewig pourra faire des remarques constructives à ses joueurs sur les erreurs qu’il faudra éviter à l’avenir.

——————-

Dahmouche et Kab réagissent :

Suite au communiqué du président du CSA/MCA, Hamid Zedek, d’exclure trente-trois membres de l’AG, deux sont montés au créneau. Il s’agit de Boualem Kab et Merzak Dahmouche qui ont réagi : «Zedek et Aïzel se trompent en se réunissant au café Dallas de Bab El Oued. Les règlements sont clairs. La mission de Zedek a pris fin le 30 juin. Cela dit, seuls les membres de l’AG sont habilités à exclure des gens pour faute grave. Néanmoins, ce qu’on tient à dire c’est que Zedek et Aïzel doivent être exclus de l’AG pour faute grave, et la cause est connue de tous les Mouloudéens, à savoir le détournement de fonds. Ce sont des opportunistes, sans oublier bien sûr Mourad Benslimane qui voulait à tout prix le poste de président de la commission des jeunes. Zedek a déjà des antécédents. Apparemment, il les a oubliés, mais nous tenons à lui rappeler qu’il a déjà détourné 400 millions que Haddad avait donnés au club et lorsque l’affaire avait pris de l’ampleur, il a été victime d’un malaise, puis hospitalisé. Ce sont des hors-la-loi. En tout cas, ils vont répondre de leurs actes devant le tribunal, puisque les instances ont déjà entamé leur enquête.»

Mohamed Aïssani (membre de l’AG et ex-numéro 2 du comité de supporters) :

Hier matin, Mohamed Aïssani, membre de l’AG et ancien vice-président du comité de supporters du Mouloudia d’Alger sous l’ère du Dr Messaoudi, a pris attache avec notre rédaction pour faire les éclaircissements suivants : «Ce n’est pas dans mes habitudes de parler dans la presse, mais cette fois-ci, j’ai tenu à le faire pour dénoncer les escrocs qui sont actuellement dans le club. Le règlement intérieur, comme l’a mentionné le pseudo-président de notre club, doit être appliqué à lui et à son secrétaire général, Mehdi Aïzel, pour détournement de fonds. Ils nous ont trahis, surtout Mehdi Aïzel qui n’a que l’argent comme objectif. La preuve, il a eu des problèmes avec tous les anciens dirigeants parce qu’il réclame toujours un salaire. Il n’aime pas le Mouloudia, il aime l’argent du club. Nous, nous travaillons en bénévoles au Mouloudia et on aide ce club depuis 2001. Je continue de parler de ce Aïzel qui, malheureusement, vaut 100 millions de centimes. C’est moi qui étais derrière son retour en 2006 au club. Oui, c’est moi qui l’ai ramené au Mouloudia, les Rachedi, Kerkouche et Torki peuvent en témoigner. Aujourd’hui, je peux dire à Aïzel qu’il a sali sa famille que je respecte beaucoup. Qu’il soit un homme et vienne nous affronter. Depuis qu’il a pris les 100 millions, il est tout le temps caché à la maison. Enfin, pour Zedek dont on connaît tous le sale passé, il n’a qu’à se tenir à carreau sinon je vais divulguer des secrets fracassants.»

Rachedi : «J’ai eu des problèmes avec Aïzel en 2006 parce qu’il voulait un salaire»

Djamel Rachedi, l’ex-dirigeant du club, a tenu lui aussi à tirer à boulets rouges sur Mehdi Aïzel, secrétaire général du club. A ce propos, il a déclaré : «Moi, ça ne m’étonne pas d’entendre parler de détournement. J’ai déjà eu des problèmes avec Aïzel parce qu’à l’époque, il exigeait un salaire. C’est notre ami Mohamed Aïssani qui l’a ramené au club en 2006 alors qu’il jouait à la pétanque chaque après-midi à côté de chez lui.»