MC Oran: A la recherche des points salvateurs

dimanche 19 mai 2019 à 10:03
Source de l'article : Lequotidien-oran.com

M. Zeggai

Le Mouloudia d’Oran parviendra-t-il à assurer son maintien ? C’est la question qui tient en haleine les milliers de supporters oranais. Au-delà de la situation qui prévaut au classement et compte tenu du programme des matches restants, on peut dire que le MCO a de fortes chances de s’en sortir pour peu que l’éthique sportive soit respectée.

Il est utile de préciser que la chance du MCO réside dans les résultats des confrontations directes entre les clubs menacés par la relégation.

La victoire enregistrée face au CSC sera d’un impact psychologique considérable en prévision du prochain choc face à l’USMA. Il y a lieu également de souligner que le point acquis à Tadjenanet a incité les joueurs à croire en leurs chances.

Face au Chabab, la prestation des Mouloudéens a laissé place à divers commentaires où les avis sont partagés. Au vu du match, on n’a pas constaté grand-chose ou de grands changements dans la façon d’évoluer du MCO, excepté l’excellente forme affichée par Mansouri qui a été l’homme du match et, à un degré moindre, le jeune Guertil. Nadir Leknaoui, le nouveau coach, ne dispose pas de temps pour changer le style de jeu, surtout que l’effectif enregistre un déficit en matière de niveau technique. La satisfaction réside dans le fait que les joueurs ont retrouvé une certaine liberté dans le jeu depuis le départ du français Jean-Michel Cavalli qui n’a, à aucun moment, prouvé qu’il est l’entraîneur qu’il faut à un club de la trempe du MCO. Il y a que les Mouloudéens ont fait preuve de détermination pour faire basculer le match, même s’il reste des choses à améliorer, notamment sur le plan disciplinaire.

En somme, les Oranais ont réussi à prendre leur revanche sur le Chabab qui les avait éliminés en quarts de finale de la coupe d’Algérie, mais il faut préciser que le CSC était à côté de la plaque. Cela a été confirmé par son entraîneur, le français Denis Lavagne. « On n’a rien fait pour prétendre à un bon résultat.

En première période, nous n’avons pas été à la hauteur de ce qu’on attendait de nous avec une prestation que je qualifierai de catastrophique. Même en seconde mi-temps, nous n’avons été incapables de jouer à notre juste valeur. Je pense que la fatigue et les nombreuses défections nous ont été fatales et ont influé négativement sur le rendement collectif du groupe. En face, il y avait une équipe du MCO, que je félicite pour son succès, qui était pleinement déterminée compte tenu de l’importance des trois points qui lui ont permis de maintenir intactes ses chances de maintien », a-t-il affirmé.

Ce succès sera-t-il suffisant au MCO ? La question reste posée. En somme, le club a son destin entre les mains, un nul après-demain au stade Hamadi serait vital pour les Mouloudéens. Comme quoi, les temps sont durs, étant donné que le grand Mouloudia est tombé bien bas en espérant se maintenir lors des ultimes journées.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
61 queries in 0,339 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5