Mazouz a donné 39 milliards de centimes pour la campagne de Bouteflika

Le propriétaire du groupe automobile Mazouz reconnait avoir donné un chèque de 39 milliards de centimes pour son neveu Mohamed Bairi sous la demande d’Ali Haddad, ex-président du FCE, pour le financement de la campagne de Bouteflika. Mazouz a indiqué qu’il a donné cette somme d’argent pour un parti politique, et qu’il n’était pas au courant que c’était pour financer la campagne de Bouteflika.

Mazouzi affirme que Ali Haddad aurait demandé une somme de 180 milliards de centimes pour la campagne, (100 pout une chaine TV, 30 pour la création des agences et 50 milliards en chèque). Au final, il n’a donné qu’un chèque de 39 milliards à Bairi.

En outre, Mazouzi a nié que le fils de Sellal était actionnaire dans le groupe de 23 %, et a affirmé qu’il n’était qu’un employé. Le Juge a aussitôt martelé que le fils de Sellal a gagné une somme de 9 milliards de centimes durant une année et demi.