Mascara – Stations Naftal : cap sur le GPL

Mascara – Stations Naftal : cap sur le GPL

par Mohamed Belkecir

«Je ne veux plus entendre parler de stations-service Naftal qui se limitent à la vidange et au graissage. Je veux qu’elles passent au système de reconversion des véhicules en GPL pour la simple raison que cette énergie est surtout économique car elle permet de rouler à 9 dinar l’unité au lieu de 42 dinars le litre d’essence. En plus, la vulgarisation de ce système permet à l’Etat de ne plus importer de l’essence et du mazout au prix fort en devises».

Cette instruction a été donnée par le ministre de l’Energie au niveau de la station-service de Sig où il n’a pas été du tout content d’apprendre que Naftal reconvertit au GPL 125 véhicules en une année. Selon lui, à partir de 2021, toutes les structures Naftal du pays devront reconvertir 500.000 véhicules au GPL et le privé doit s’impliquer dans la bataille. A Ghriss, le ministre a demandé que l’équipe de travail qui assure la reconversion de 4 véhicules/jour soit doublée pour en avoir 8. Le ministre a souligné qu’à chaque reconversion de moteur en GPL, l’Etat participe avec une somme de 35.000 DA, le reste étant à la charge du bénéficiaire.

Il a été signalé au ministre que cette dérogation ne s’applique pas de nos jours puisque les propriétaires de véhicules paient cash les 60.000 DA pour la reconversion. Il a mis cela sur le compte du manque de communication, soulignant qu’il appartenait à la presse de diffuser l’information.

A Zelamta, le ministre et le wali ont procédé à la mise en service du gaz naturel pour 1.000 familles et au douar Sebaïhia dans la daïra de Tighennif, la délégation a présidé au raccordement de 118 foyers au réseau d’électricité. A Oued Abtal, des directives ont été données pour réhabiliter une vieille station-service Naftal. Enfin à Mascara, le représentant du gouvernement et sa délégation ont remis les clés de logements à 72 bénéficiaires.