Maroc : “J’ai été menacé de mort”, révèle Halilhodzic

Maroc : “J’ai été menacé de mort”, révèle Halilhodzic

L’entraîneur de la sélection marocaine de football Vahid Halilhodzic vient de révéler avoir été menacé de mort, après l’élimination du Maroc à la CAN 2022.

Lors d’une conférence de presse ce jeudi 3 février, le coach Vahid Halilhodzic, est revenu sur la défaite de l’équipe du Maroc à la coupe d’Afrique, mais il a aussi réglé ses comptes avec certains « journalistes ».

Fidèle à ses habitudes, l’ancien sélectionneur de l’équipe algérienne de football n’a pas mâché ses mots et a ouvert le feu sur ses détracteurs après une question d’un journaliste jugée provocante. « Mon premier objectif, c’est de faire en sorte que le Maroc se qualifie à la coupe du monde. Si j’échoue à cette mission, je partirai », a d’abord lâché l’entraineur.

Par la même occasion, Vahid a rajouté une couche et révèle avoir reçu des menaces de mort après l’élimination du Maroc face à l’Égypte au terme d’une période de prolongation alléchante. « J’ai l’habitude en tant qu’entraîneur, mais je reçois aussi des encouragements, cela me fait du bien », a-t-il ajouté.

L’heure du bilan ?

Dans la même lancée, Halilhodzic est revenu en détail sur son éventuel départ, en répondant « sèchement » aux voies qui réclament sa démission.

« Je peux partir dès maintenant si vous voulez (…) Laissez-moi continuer à faire mon travail. Moi, je vais me donner au maximum pour qu’on se qualifie à la Coupe du monde. D’ailleurs, c’est mon but ! », a affirmé l’entraineur.

Évoquant l’affaire de la non-convocation du jeune Hakim à la CAN 2022, Vahid a expliqué qu’être meilleur seulement sur le terrain ne suffit pas. « Je ne peux pas convoquer un joueur qui peut créer des problèmes au sein du groupe, même s’il s’appelle Lionel Messi », a-t-il lancé.