Marée humaine contre la présidentielle à Tizi Ouzou

Une déferlante humaine a envahi les rues de Tizi Ouzou, pour ce 40e vendredi de révolution pacifique.

 

Au centre-ville de Tizi, le décor des plus grandes marches qu’a connues la ville est vite planté. Il est quasiment impossible de se frayer un chemin. Tout le parcours de la marche est noir de monde.

Les manifestants ont réitéré leur rejet de l’élection du 12 décembre et ont exigé la libération immédiate des détenus du Hirak.