Marché parallèle des devises : Taux de change du dinar face à l’euro

Marché parallèle des devises : Taux de change du dinar face à l’euro

L’euro continue son ascension face au dinar sur le marché noir des devises du square Port Saïd d’Alger, qui semble retrouver ses couleurs après avoir été très sévèrement impacté par la pandémie du Coronavirus (Covid-19) et la suspension des vols internationaux. 

La monnaie nationale continue de reculer face à la monnaie européenne, qui s’est échangée, ce vendredi, 12 février, à 209 dinars à l’achat et à 211 dinars à la vente sur le marché parallèle des devises du square Port Saïd d’Alger.

Le dollar américain s’est échangé à 1171 dinars à l’achat et à 174 dinars à la vente, tandis que la livre sterling s’est stabilisée à 226 dinars à l’achat et à 231 dinars à la vente sur le marché noir des devises.

Les cotations officielles de la Banque d’Algérie 

Sur le marché officiel, la valeur du dinar reste relativement stable. En effet, les cotations officielles de la Banque d’Algérie indiquent, ce vendredi, 12 février, que la monnaie européenne unique s’échange à 160.99 dinars à l’achat et à 161.05 dinars à la vente.

Cette stabilité des taux de change s’observe également avec le dollar américain qui s’échange à 132.82 dinars à l’achat et à 132.84 dinars à la vente.

Le Ministre des Finances évoque la fermeture du marché parallèle des devises 

Intervenant ce jeudi devant les devant les membres de l’Assemblée Populaire Nationale (APN), le Ministre des Finances, Aymen Benabderrahmane, est revenu sur la fermeture du marché parallèle des devises et a affirmé que son département travaille avec toutes les parties concernées pour trouver une solution durable à cette problématique.

Dans ce même contexte, le Ministre Benabderrahmane avait souligné qu’il existe de nombreux marchés noirs des devises en Algérie, et pas uniquement celui du square Port Saïd d’Alger, rajoutant que ce genre de marchés existe dans de nombreux pays du G20.

Par ailleurs, le Ministre des Finances a révélé qu’en 2020, les services des Douanes avaient saisi un équivalent de 10 milliards de dinars. “Ils ont saisi 456.000 euros, 34.000 dollars américains, 65.000 dinars tunisiens et 640.000 dinars algériens”, a-t-il détaillé.