Marché européen des céréales : Un appel d’offres algérien fait augmenter les prix

mercredi 20 novembre 2019 à 15:55
Source de l'article : Liberte-algerie.com

L’Algérie a lancé un appel d’offres à l’importation visant à acheter du blé de mouture pour expédition en janvier. Selon l’agence de presse Reuters qui reprend des traders, cet appel d’offres fait exception des origines sud-américaines pour lesquelles l’expédition était demandée en décembre. Cet appel d’offres émanant du premier acheteur de blé français et dont la date limite est pour aujourd’hui, vient s’ajouter à la demande d’exportation récente pour les origines d’Europe occidentale.

Et de fait, cela a permis aux contrats à terme du blé d’Euronext de légèrement progresser hier. Les primes pour le blé à Rouen, le plus grand centre d’exportation de céréales de France, ont ainsi augmenté après l’annonce de l’appel d’offres en Algérie, ont annoncé des courtiers.

Toutefois, le climat des exportations a été tempéré par le fait que l’appel d’offres algérien était considéré comme une activité régulière pour la France, ainsi que par la concurrence renouvelée exercée par le blé russe sur le principal marché d’importation égyptien.
“L’offre algérienne est déjà supposée être une affaire à peu près française. Je ne pense pas que le blé argentin sera en mesure de prendre beaucoup de part”, a déclaré un courtier français à Reuters.

Un rebond des contrats à terme sur Chicago et une hausse des prix en Russie ont également contribué à soutenir Euronext, qui s’est néanmoins maintenu dans sa fourchette de négociation récente. L’indice de référence du blé de mouture de décembre sur la Bourse Euronext, basée à Paris, s’est stabilisé en hausse de 0,75 euro, ou 0,4%, à 178 euros la tonne. Par ailleurs, un autre importateur de céréales, la Tunisie, a également lancé un appel d’offres pour acheter du blé tendre, du blé dur et de l’orge fourragère, mardi étant la date limite. “Avec les offres d’achat de blé sur le marché cette semaine de l’Algérie, de la Jordanie et de la Tunisie, il y a de l’espoir que davantage de blé de l’UE sera vendu”.

Les données hebdomadaires de l’UE ont confirmé que les exportations étaient bien supérieures au rythme de la saison dernière. Les exportations de blé tendre de l’UE depuis le début de la campagne 2019-2020 en juillet ont atteint 10,3 millions de tonnes, en hausse de 56% par rapport à l’année précédente. En matière d’exportation de blé, la France peut toujours se réjouir de conserver dans son giron l’Algérie. Elle exportait beaucoup également vers le Maroc et la Tunisie. Mais, depuis plusieurs années, ces deux pays se sont plutôt orientés vers l’Argentine et les pays de la mer Noire.

Saïd Smati

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
79 queries in 0,308 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5