Mansouri «Il faut renforcer le staff»

Mansouri «Il faut renforcer le staff»

_LZM0337GSFGSFG.jpg«On est tombés très bas» > «Benchikha a sa part de responsabilité»

L’ancien international des Verts avoue que l’EN est tombée très bas. Pour lui, Benchikha a une part de responsabilité et il est

temps de renforcer le staff par des entraîneurs compétents.

– Quelles sont vos impressions après la surprenante défaite de l’équipe nationale face à la Centrafrique ?

– Sincèrement, je n’ai pas suivi le match sur le petit écran, mais j’ai vu des séquences. Lorsqu’on perd contre une équipe comme la Centrafrique par deux buts à zero, cela veut dire qu’on est tombés bien bas. Cette défaite confirme qu’il y a un réel problème dans cette équipe. Maintenant, il faut voir avec les joueurs et le président de la FAF, car l’entraîneur est nouveau dans l’équipe. Je pense que si on ne fait rien, on risque de connaître la même situation que celle des années 1990 durant lesquelles on collectionnait les contre-performances.

– Pensez-vous que le sélectionneur national Abdelhak Benchikha a une part de responsabilité dans cette défaite ?

– Oui, Benchikha a une part de responsabilité. Même si ses consignes n’ont pas été respectées par les joueurs, c’est lui le premier responsable de la barre technique. Il faudra qu’il fasse appel à des adjoints compétents. Il doit aussi changer certains joueurs et donner la chance à d’autres.

– Le renforcement de la barre technique est une nécessité pour vous…

– Bien sûr, les adjoints de Saâdane n’ont aucune compétence, mais ils sont toujours là. Je me demande pourquoi la FAF ne fait pas appel à la génération de 1982 et à celle de 1986, alors qu’il y a beaucoup de techniciens qui peuvent rendre beaucoup de services à l’équipe. Je pense plus particulièrement à Menad, Madjer, Korichi et Chaïb pour ne citer que ceux-là.

– Pensez-vous que l’équipe nationale garde encore ses chances pour se qualifier pour la phase finale de la CAN 2012 ?

– Pour se qualifier à la CAN 2012, on doit faire un sans-faute lors des matches restants. Si on rate le prochain match face au Maroc, on sera éliminés dès la troisième journée. Il est temps de réagir pour tenter de donner une autre dynamique à notre football. La solution passe par le renforcement de la barre technique.