Mali: Plus de 500 déserteurs de l’armée rentrent dans les rangs

Plus de 500 déserteurs de l’armée malienne, sur le millier qui avaient rejoint en 2012 les rangs de la rébellion dans le nord du pays, ont répondu positivement à un appel de rejoindre l’armée, a  annoncé samedi un responsable de la mise en œuvre du processus de paix.

« Aujourd’hui, sur un millier de déserteurs, 538 ont répondu physiquement présents », a indiqué samedi Zahabi Ould Sidy Mohamed, président de la Commission nationale Désarmement, démobilisation et réinsertion (DDR), un processus né de l’accord de paix de 2015.

« Ils ont rallié les localités indiquées. C’est une bonne chose pour le processus du DDR et pour la paix », a-t-il ajouté, interrogé par l’AFP.

Mi-janvier, trois ministères – Cohésion sociale, Défense, Sécurité – avaient « invité les militaires anciennement membres des Forces armées et de sécurité à se faire enregistrer » auprès des autorités militaires les plus proches de leur lieu de résidence.

« Certains de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) ont répondu à l’appel. Et d’autres militaires qui sont encore tapis dans les groupes armés ont déjà annoncé qu’ils arrivaient. C’est vraiment très bon signe pour le processus », a estimé Zahabi Ould Sidy Mohamed.