Makhlouf Zoubir : «Antar à Al-Nasr, c’est officiellement fini»

Makhlouf Zoubir : «Antar à Al-Nasr, c’est officiellement fini»

antar-yahia-2-291x300.jpgFinalement, l’aventure d’Antar Yahia au club d’Al-nasr Saoudi n’aurait pas dépassé les six mois. En effet, arrivé l’été dernier pour un contrat de deux ans jusqu’en juin 2013, le capitaine de l’équipe nationale a finalement résilié son contrat hier dans l’après-midi.

C’est son agent et conseiller Zoubir Makhlouf avec qui nous avons pris attache hier qui nous a fait part de cette information. «On ne pouvait plus continuer de la sorte. Cela ne devenait plus gérable. Dans ce club, on ne sait pas qui fait quoi et qui est le chef de qui. C’est l’anarchie totale. Il y a quelque temps, et plus exactement le 26 décembre dernier, je me suis rendu en Arabie Saoudite pour voir de près ce qu’il en était. Lors de ce séjour, je me suis entretenu avec Oualid Bender qui a été désigné l’Emir Tourki pour prendre en charge les affaires du club. Ce dernier m’a assuré que le club ne voulait en aucun cas se séparer des services d’Antar Yahia, bien au contraire…»

«Le professionnalisme, ils ne savent pas ce que c’est»

Avant de poursuivre : «Il m’a clairement dit qu’il ne fallait pas faire attention à ce que racontent les journaux et les médias saoudiens quand au fait qu’on ne voulait plus de lui. J’ai été même plus loin en lui disant que Yahia était très touché par ce qui se disait, car il en avait un peu marre d’ouvrir la presse et de voir quotidiennement des articles évoquant son départ. Il m’a encore une fois précisé que le club comptait beaucoup sur le joueur et c’est ainsi que j’ai quitté l’Arabie Saoudite l’esprit tranquille», nous a déclaré Makhlouf Zoubir.

Il faut dire que même si beaucoup pensaient que le départ d’Antar Yahia d’Al-Nasr Saoudi n’était qu’une question de temps, le joueur, après l’entretien de son agent avec ses dirigeants, est resté serein. D’ailleurs, le match qui a suivi cet entretien a vu le défenseur des Verts inscrire un très joli but.

«Ses indemnités, il n’en a pris que la moitié»

Mais rebondissement de situation lors des ces dernières 36 heures. En effet, un autre dirigeant a pris contact avec le joueur et son agent il y a trois jours les informant que le club souhaiterait résilier son contrat. «Je vous avoue que je n’ai rien compris à ce club d’Al-Nasr. J’ai constaté une chose, c’est que ces derniers ne connaissaient pas ce que voulait dire le professionnalisme et que ce sont des menteurs. Rendez-vous compte, un autre dirigeant que je ne sais d’où il est tombé nous a fait savoir que le club souhaiterait résilier le contrat d’Antar, alors qu’il y a quelques jours, l’Emir en personne m’avait rassuré. Suite à cela, nous avons donc décidé de mettre un terme à notre aventure à cette très mauvaise expérience. Donc, hier après-midi, Yahia a signé sa résiliation de contrat et c’est définitivement terminé avec cette équipe», a précisé Zoubir Makhlouf.

Côté finances, et voulant savoir si Yahia a quand même encaissé son argent suite à cette résiliation de contrat, Makhlouf dira : «Je vous avoue que nous avons pris que la moitié de notre argent, mais bon, Yahia en avait tellement marre qu’il a préféré partir à perte. D’ailleurs, il était prévu qu’il prenne l’avion dans la soirée (Ndlr, entretien réalisé hier soir) pour rentrer sur Paris.

Ainsi donc, et à quelques jours de la fin de mercato, Antar Yahia devra signer au sein d’un autre club. Interrogé sur sa future destination, l’agent du joueur dira : «Je vous avoue que pour l’instant, il n’y a rien d’officiel, mais je dirais que nous sommes en contact avec un club qatari et un autre de la D2 allemande. Donc, on verra bien dans les toutes prochaines heures ce qui en sera», conclut Zoubir Makhlouf. A. H. A.