Lyon veut «ferrer» R. Ghezzal

Lyon veut «ferrer» R. Ghezzal

ghezzal3-1361746835.jpgIl est l’une des grosses satisfactions de l’Olympique Lyonnais. Rachid Ghezzal est devenu un élément de base dans le schéma de jeu de l’entraîneur lyonnais, Rémi Garde. Ce dernier avait fait de lui un joueur au potentiel énorme en Ligue 1 française. Conscients de l’intérêt grandissant des clubs anglais pour leur pépite, les dirigeants lyonnais veulent «ferrer» le jeune Franco-Algérien formé au centre de formation de l’OL.

Bernard Lacombe l’a reçu dans son bureau

Suivi par des clubs de Premier League et de Serie A en Italie, le frère cadet d’Abdelkader Ghezzal a été reçu par le directeur sportif et conseiller du président Jean-Michel Aulas, Bernard Lacombe. L’objet de cette entrevue était de revaloriser le salaire de Rachid Ghezzal et revoir son contrat avec l’OL. Connu pour son sens de la communication et sa capacité à convaincre les jeunes issus du club, Lacombe travaille dans la discrétion la plus totale afin de réussir à faire prolonger les contrats de jeunes comme Alexandre Lacazette, Rachid Ghezzal et Samuel Umtiti, indique un site français spécialisé.

Blessé, il ne jouera pas contre Brest

L’Olympique Lyonnais se rendra à Brest, ce dimanche. L’attaquant algérien de Lyon, Rachid Ghezzal, n’a pas été retenu pour cette rencontre. Après son premier but en Ligue 1 la semaine passée, Rachid a été touché au genou contre Lorient. Il sera, de ce fait, forfait pour cette rencontre. Par ailleurs, Khaled Abel, toujours sous la sanction de son entraîneur, et Brahim Ferradj, blessé au genou, ne seront pas de la partie eux non plus.

———

Rien n’arrête Djabou !

Le meilleur buteur du Club Africain, Abdelmoumen Djabou, a encore une fois conduit son équipe vers un autre succès, hier face à l’avenir d’Al Marsa, en déplacement. Déjà décisif à trois reprises cette saison, l’ex-joueur de l’ES Sétif a frappé de nouveau. Djabou a attendu la 87’ pour faire la décision. Parti à la limite de la ligne médiane, l’Algérien a fait parler sa vitesse et sa technique sur cette action pour se débarrasser de deux défenseurs d’Al Marsa, avant d’éviter la sortie du gardien pour mettre le ballon dans l’angle opposé. Une belle réalisation qui offre trois précieux points aux Clubistes.

———

Il a dirigé Algérie-Maroc à Annaba en 2011

Le Mauricien Rajindraparsad dirigera Algérie-Bénin

La commission d’arbitrage de la Confédération africaine de football a procédé, ces derniers jours, à la désignation des arbitres qui vont officier les rencontres de la troisième journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2014. Pour les matches du groupe H, notamment celui de l’Algérie contre le Bénin, qui aura lieu le 26 mars au stade Mustapha-Tchaker de Blida, à 20h30, la commission d’arbitrage a désigné un trio mauricien pour cette rencontre capitale pour l’Equipe nationale dans la course vers la qualification. L’arbitre principal est connu des Algériens, car il a déjà dirigé un match de l’EN. C’était par coïncidence, la fin du mois de mars 2011 au stade 19 mai-56 d’Annaba, lors du derby maghrébin, Algérie-Maroc, et qui a vu les Verts s’imposer sur la petite des marges, un but à zéro, inscrit par Hassan Yebda sur penalty. Vous l’avez sans doute tous reconnu, il s’agit de Rajindraparsad Secchurn.

———

Djebbour de retour en sélection

Ecarté lors de la dernière CAN pour des raisons évoquées par l’entraîneur national, Rafik Djebbour est de retour en sélection. Vahid Halilhodzic a donc décidé de rappeler le buteur de l’Olympiakos le Pirée, en confiance depuis quelques journées dans le championnat grec. Djebbour sera du groupe qui affrontera le 26 mars prochain, au stade Mustapha-Tchaker de Blida, le Bénin, dans un match comptant pour la troisième journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2014.

Il a signé un doublé hier face à Crête

L’Olympiakos le Pirée a écrasé l’OFI crête, en championnat de Grèce de Super League, hier soir. Titulaire, l’international Rafik Djebbour a signé son retour en sélection par un doublé qui en dit long sur sa forme actuelle avec son club. Après avoir réussi à ouvrir le score, l’Algérien est revenu en fin de match pour marquer le  troisième but de cette rencontre gagnée par l’Olympiakos sur le score net et sans appel de quatre buts à zéro.