Lutte contre l’analphabétisme à Oran: 13.000 apprenants enregistrés pour cette rentrée scolaire

mercredi 19 septembre 2018 à 11:16
Source de l'article : Lequotidien-oran.com

J. Boukraâ

Lutte contre l’analphabétisme à Oran: 13.000 apprenants enregistrés pour cette rentrée scolaire

La lutte contre l’analphabétisme, un des chevaux de bataille des pouvoirs publics, est prise très au sérieux, à Oran. Dans ce sens, l’Office national de l’alphabétisation et l’apprentissage des adultes, en collaboration avec la direction de wilaya de l’Education n’a épargné, aucun effort ou ressource, pour que cette action réussisse d’où un saut qualitatif, à Oran, malgré les contraintes à plusieurs niveaux. Au titre de l’année scolaire, 2018/2019, près de 13.000 apprenants sont enregistrés, à travers les 9 daïras de la wilaya, selon l’ONAEA. La majorité des inscrits sont des femmes, malgré les facilités accordées (ouverture de classes après les heures de travail). Les inscriptions sont toujours ouvertes. Tous les moyens ont été mobilisés pour le bon déroulement de la prochaine rentrée prévue le 1er octobre. Volet encadrement, pas moins de 500 enseignants prendront en charge les apprenants, dont 421 contractuels et près de 80 recrutés dans le cadre des dispositifs de la direction de l’Action sociale.

Le taux de l’analphabétisme a connu une nette baisse à Oran. Il est passé de 22% en 2008, à 7% l’année passée. Toutefois des milliers de personnes sont toujours analphabètes ce qui nécessite, non seulement l’intensification des efforts et l’accélération des rythmes, mais il est nécessaire que le souci de l’alphabétisation devienne, concrètement l’affaire de tous, afin que l’Algérie puisse réaliser l’objectif d’éradiquer l’analphabétisme, à l’horizon de 2024. Une large campagne de sensibilisation a été lancée par l’annexe de l’ ONAEA, pour inciter les gens qui n’ont pas eu la chance d’être scolarisés de se rapprocher de ses services. La stratégie de l’Office est basée sur l’approche du « porte-à-porte ». Ainsi et durant 2 semaines, des caravanes sont appelées à faire le tour des villages et des communes limitrophes, pour sensibiliser la population et les faire adhérer aux efforts de l’alphabétisation. La majorité des écoles primaires (80%), à travers la wilaya, accueillent les classes d’alphabétisation et couvrent toutes les communes de la wilaya. En plus des classes de la langue amazigh. La stratégie nationale d’alphabétisation et d’enseignement pour adultes, adoptée par l’Etat, en 2007, a permis une évolution dans le traitement de ce dossier épineux, en mettant un terme, à la contradiction chronique entre l’ampleur et la complexité du problème, d’une part, et la manque de moyens d’autre part.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
24 queries in 0,206 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5