Lutte contre la criminalité: Le système Afis prouve son efficacité

lundi 18 juin 2018 à 13:09
Source de l'article : Lexpressiondz.com

Par 

Il s’agit d’un système informatique permettant de réaliser des identifications basées sur les empreintes digitales.

Le système automatique d’identification des empreintes digitales (Afis), utilisé par la Dgsn semble être une révolution dans la résolution des affaires liées à la criminalité. Mis en service depuis 2013, ce système automatique d’identification des empreintes digitales a permis de résoudre plus de 8000 affaires criminelles. C’est ce qui a été indiqué vendredi dernier dans un bilan établi par le même service qui note que «cette technique se base sur le professionnalisme et l’expertise des spécialistes en dactyloscopie de la Sûreté nationale».
La direction générale de la Sûreté nationale souligne à ce même propos que «les experts du service central d’identification d’empreintes digitales ont traité 8121 affaires liées à l’atteinte aux personnes et aux biens, et ont réussi à identifier les mis en cause grâce au système Afis». La même source précise également que ce nombre d’affaires se traduit par «2417 affaires liées aux faux et usage de faux, 2 098 affaires d’atteintes à l’économie, 1785 affaires de vol, 1 242 affaires de trafic et commercialisation des stupéfiants, 475 affaires liées aux agressions et 104 affaires d’homicides». La Dgsn souligne que «la police algérienne, ne ménage aucun effort dans la lutte contre la criminalité, mettant en avant le rôle préventif dans les différentes actions sur le terrain».
Dans son communiqué la Dgsn ne manquera pas de saluer «le rôle joué par le citoyen», le considérant comme «un maillon essentiel dans l’équation sécuritaire à travers la culture du signalement». Elle indique à titre informatif que «des opérations de ses services dans les wilayas demeurent mobilisés, jour et nuit, pour prendre en charge les préoccupations des citoyens à travers les numéros verts 17 et 15-48». Afis (Automated Fingerprint Identification System) ou Système d’identification automatique par empreintes digitale est un système informatique permettant de réaliser des identifications (authentifications, recherches ouvertes) basées sur les empreintes digitales. Cependant, il faut savoir distinguer entre deux sortes d’Afis.
Les Afis policiers sont historiquement précurseurs sur les Afis civils. Il est expliqué par les experts qu’«ils servent à enregistrer des empreintes digitales dans une base de données fiches décadactylaires, empreintes prises lors de l’arrêt d’un criminel, création d’une fiche d’empreintes avec les 10 doigts (roulés et plats) et depuis peu les paumes.
Traces de scènes de crimes, Il s’agit d’empreintes récupérées grâce à des procédés scientifiques sur une scène de crime.
Enfin confronter les empreintes entre elles (empreintes décadactylaires contre d’autres décadactylaires) pour vérifier la présence d’un individu dans la base. Empreintes décadactylaires contre des traces de scènes de crimes (pour confondre les auteurs d’un crime) traces contre traces ‘afin de relier des ‘affaires criminelles » entre elles». C’est donc toute une procédure policière dont la technique est désormais maîtrisée par la Dgsn et applicable pour toutes les affaires de crimes. Ce système est employé par les différentes sûretés des wilayas, qui lui permirent de traiter des centaines d’affaires et de gagner beaucoup de temps.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
24 queries in 0,360 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5