Lutte antiterroriste : Une cellule de recrutement de Daech démantelée à Annaba

jeudi 31 janvier 2019 à 11:04
Source de l'article : Reporters.dz

Par B ADEM

Une cellule de recrutement pour le groupuscule terroriste Daech, composée de cinq individus de sexe masculin qui planifiaient de se rendre en Irak et en Syrie, a été démantelée au cours de cette semaine par les éléments de la brigade de recherches et d’intervention (BRI) relevant de la sûreté de wilaya de Annaba, avons-nous appris de sources sûres.

Ils sont accusés d’apologie du terrorisme à travers la diffusion de publications incitatives à ce genre de crime. Les mis en cause dans cette affaire sont âgés de 21 à 40 ans. Les présumés aspirants terroristes sont originaires de Berrahal dans la wilaya de Annaba (2 individus), Alger, Guelma et Bousâada (wilaya de M’Sila).
Les faits de cette affaire remontent à quelques semaines, lorsque les éléments de la BRI ont découvert sur le net une page Facebook de Annaba qui versait dans la propagande «daechienne».
Il n’en fallait pas plus pour ouvrir une enquête avec l’aide de la brigade de cybercriminalité. Cette dernière a réussi à identifier l’identité de l’administrateur de ladite page Facebook, qui fut rapidement arrêté en compagnie de l’un de ses acolytes. Les deux premiers mis en cause détenaient plusieurs publications et ouvrages de propagande de Daech qui expliquaient comment se préparer au «djihad».
Lors de l’interrogatoire, les deux premiers suspects ont vite «craché le morceau» pour donner l’identité d’une troisième personne originaire de Guelma. Arrêtée, cette
dernière donna à son tour un autre complice de la wilaya déléguée de Bousâada puis un dernier individu qui réside à Alger. L’ensemble
du groupe suspect a été arrêté par la police.
L’enquête a permis de savoir que les cinq suspects ont opéré une série d’appels, à l’aide des réseaux sociaux, dans le but de rejoindre eux-mêmes les rangs de la
nébuleuse terroriste en Syrie et en Irak, tout en œuvrant pour le recrutement d’un maximum de jeunes Algériens.
Les cinq mis en cause dans cette affaire ont comparu, avant-hier, jusqu’à une heure tardive du soir, devant le juge d’instruction du tribunal de Berrahal. Des investigations supplémentaires et élargies ont été demandées pour obtenir plus de détails et d’éléments et déterminer si d’autres Algériens sont impliqués dans ce dossier.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
16 queries in 0,191 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5