CoronaVirus en Algérie : Nombre de cas 367 et 25 décès

L’usine « Kia » de Batna reprend son activité

L’usine automobile algérienne, Kia, a annoncé la reprise de ses activités, après une interruption de plus de deux mois, après que le gouvernement a libéré les pièces SKD et CKD, qui étaient bloquées au niveau du port.

L’entreprise a indiqué, dans une instruction interne, publiée au profit de ses travailleurs, qu’ils sont invités à rejoindre leur poste de travail à partir de mardi (hier).

Selon la la société, la reprise se feras avec trois modèles, étant les plus demandés par les clients, « Picanto », « Rio » et « Ka 2500 ».

L’usine algérienne de Kia commercialisera la Picanto à un prix compris entre 139 millions de centimètres et 205 millions de centimes, de sorte que le prix augmente à mesure que les accessoires de luxe y augmentent, tout comme la puissance du moteur. Alors que la voiture « Rio » se vend à des prix variant entre 189 millions et 204 millions de centimes. Le véhicule utilitaire « Ka 2500 » est disponible à la commande au prix de 267 millions avec châssis nu, et pour un modèle équipé d’un conteneur, il s’élève à 308 millions.

Le retour de « Kia » dans l’installation garantira une certaine reprise pour le marché automobile national, d’autant plus qu’il a connu une stagnation historique depuis des mois, provoquant une hausse imaginative des prix des voitures d’occasion.

 

 

ch.laib