LOSC Lille : Adam Ounas poussé vers la sortie

LOSC Lille : Adam Ounas poussé vers la sortie

Adam Ounas est à vendre ! L’OSC Lille est prêt à négocier les différentes offres reçues du Qatar et de l’Arabie Saoudite pour le joueur. Sauf revirement de situation, l’attaquant ailier des Verts devrait quitter le club lillois.

Adam Ounas était revenu en championnat français l’été passé pour rebondir. Il avait opté pour l’OSC Lille, en provenance du SSC Naples. Après des débuts prometteurs, il a été victime des blessures à répétition lors de la deuxième moitié de la saison. Ce qui l’a freiné dans son élan.

Selon plusieurs médias français, la direction lilloise ne serait pas chaude de conserver l’attaquant ailier de la sélection nationale. En effet, elle est ouverte sur toute proposition, notamment les offres qui parviendront du Golfe.

A LIRE AUSSI : Adam Ounas : “Je n’aurais jamais dû joué dans ce club”

« Le LOSC, en quête un ailier gauche durant ce mercato, ne serait pas contre un départ d’Adam Ounas qui jouit d’intérêts dans les pays du Golfe ». Lit-on sur la publication du journaliste Sacha Tavolieri sur son compte twitter.

Destination le Golfe pour Ounas ?

Ainsi, il semble que les jours d’Adam Ounas à l’OSC Lille sont désormais comptés. Sauf revirement de situation, il est bien parti de quitter le club cet été.

Mais il n’a pas pu rebondir en championnat français lors de la saison écoulée, le joueur manque de courtisan. Certes, il jouit d’un énorme potentiel, mais ses blessures récurrentes ont fait baisser sa côte.

Ce sont plutôt des clubs des pays du Golfe qui se sont manifestés pour s’offrir l’international algérien. On cite, entre autres, Al-Sadd (Qatar), qui aurait même fait une offre concrète à la direction lilloise.

A LIRE AUSSI : Equipe d’Algérie : Belmadi affiche son regret d’avoir convoqué un joueur

Et si Ounas rebondissait au Golfe ? Une éventualité qui n’est pas à écarter. Seulement, il doit savoir qu’un tel choix de carrière pourrait le « black-listé » de la sélection nationale, étant donné que Djamel Belmadi privilégie toujours les joueurs évoluant en Europe avant d’établir sa liste.