L’opération d’abattage de chiens errants tourne au drame: un jeune tué accidentellement

dimanche 24 juin 2018 à 12:36
Source de l'article : Lexpressiondz.com

Par 

Un coup de fusil a déchiré le silence de cette soirée d’été à la cité des 148 Logements de Boukhadra, mettant fin à la vie d’un jeune homme.

Un drame inattendu a secoué, dans la soirée de mercredi à jeudi, la population de la localité paisible de Boukhadra, par le décès d’un jeune de 22 ans, tué accidentellement par une balle tirée du fusil d’un chasseur. L’accident est survenu lors d’une opération d’abattage de chiens errants. Selon la source qui a fourni l’information, le drame est survenu accidentellement, après la sortie de la balle tirée du fusil d’un chasseur. Selon la même source médicale, la balle aurait percuté un mur, avant de se loger en pleine poitrine de la victime. Une source sécuritaire contactée par nos soins, nous a confirmé le drame, avec plus de détails. Il était 23 heures 30mn, lorsque la victime, habitant la cité des 148 Logements, veillait avec ses copains à quelques mètres du parking de la même cité, puis fut atteint grièvement par une balle, sortie de la carabine d’un chasseur en charge de l’opération d’abattage des chiens errants, nous explique-t-on. Evacué en urgence par les éléments de la Protection civile, aux urgences du CHU Ibn Rochd de Annaba, la victime a fini par succomber à ses blessures, ajoute-t-on. La victime a été blessée par une balle à blanc et non une balle réelle, a tenu à préciser notre source. Car, devait-elle expliquer, pour l’abattage des animaux errants il est utilisé des cartouches à blanc, comme dans les parties de chasse autorisées par l’Etat. Informé du drame, le procureur de la République près le tribunal d’El Hadjar, circonscription de compétence, a ordonné d’ouvrir une information judicaire sur l’affaire. D’où, les chasseurs dont l’auteur de l’accident et des élus de l’APC d’El Bouni, ont, aussitôt, été convoqués par les services de sécurité, la Gendarmerie nationale en l’occurrence, aux fins d’être entendus et donner les détails de ce dramatique accident.

Par ailleurs, il est à noter que cette opération fatidique a été dirigée par les services de l’APC d’El Bouni, les services de sécurité et la Protection civile. Il est à signaler que les chiens errants sont devenus un danger permanent sur les populations des différentes cités et quartiers de toute la wilaya de Annaba, où les populations, les enfants surtout, constituent la prédation.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
25 queries in 0,224 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5