Logements LPP, Les modalités de paiement seront revues

Logements LPP, Les modalités de paiement seront revues

AADL-logement-2013.jpgL’Entreprise nationale de promotion immobilière (ENPI) est chargée d’examiner les moyens de faciliter le versement de la première tranche des logements promotionnels publics (LPP).

Les facilités peuvent se traduire par un versement par tranches ou la réduction du montant de la première tranche fixé à 1 million DA (1 000 000 DA) selon les revenus des souscripteurs.

L’Enpi qui, recevra à partir du 15 février prochain les bénéficiaires pour leur remettre l’ordre de versement de la première tranche du coût du logement, est exhortée d’examiner les différentes formules à même de leur faciliter le payement, selon le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville. Cette décision intervient quelques jours après le tollé général qu’ont provoqué les prix annoncés par l’Enpi parmi les souscripteurs.

Très actifs sur les réseaux sociaux, ces derniers réclament la révision des modalités de payement notamment les tranches fixées par l’administration, soit un million de dinars en l’espace de deux mois seulement.

Ils appellent à la révision de tout le mécanisme de financement et de paiement, tout en estimant être en droit de bénéficier, eux aussi, des aides de l’État, en l’occurrence les crédits sans intérêts. Les futurs locataires des logements LPP souhaitent aussi voir le prix général revu à la baisse, en fonction des capacités financières de chaque souscripteur, jugeant le prix affiché excessif, soit 700 à 750 millions de dinars.

Constitués pour la plupart de cadres et futurs cadres des entreprises et sociétés nationales et privées, les souscripteurs LPP estiment qu’il serait plus judicieux de fixer le prix sur la base du prix du mètre carré selon les spécificités de chaque site.

Pour ce qui est du nouveau programme location-vente de l’AADL, le ministre de l’Habitat a révélé que 700 000 dossiers ont été réceptionnés à l’échelle nationale affirmant que les projets AADL se poursuivront jusqu’à la satisfaction de toutes les demandes formulées. «Toute personne dont le dossier Aadl a été sélectionné aura son logement, c’est l’engagement ferme du gouvernement», rassure Tebboune. Nous apprenons dans ce sillage que 83 000 logements ont été lancés au niveau national dont 38 000 à Alger.

Le directeur de l’Agence, Lyes Benidir, a fait savoir que quelque 150 000 dossiers ont été réceptionnés, à la fin de la semaine dernière, par courrier recommandé dont 80 000 à Alger.

L’AADL procède chaque jour à la signature de 2 000 à 3 000 accusés de réception, selon Benidir qui a affirmé qu’environ 15 600 avis ont été envoyés à la fin de la semaine dernière.

Les souscripteurs doivent recevoir l’avis (talon rouge) pour pouvoir verser la première tranche une fois que l’opération pour les postulants 2001-2002 sera achevée.

Le nombre de personnes ayant reçu l’ordre de versement parmi les souscripteurs de (2001-2002) s’élèvent à 30 000 requérants dont 17 000 à Alger sur un total de 80 000.

A. B.