Logement et commerce informel : Des rumeurs provoquent des troubles à Khenchela

Logement et commerce informel : Des rumeurs provoquent des troubles à Khenchela

6ff-logement-algerie.jpgLe siège de la daïra de Khenchela a été fermé pendant trois jours par des habitants de logements précaires, encouragés par des rumeurs autour de la distribution de logements sociaux et la réaffectation des jeunes commerçants ambulants. Des rumeurs qui ont provoqué des troubles dans certains quartiers de la ville.

Quand le siège de la daïra a été investi par les manifestants en colère, le chef de daïra et tous les fonctionnaires de cette institution ont été empêchés d’accéder à leurs bureaux respectifs, mettant entre parenthèses les affaires administratives des citoyens dont est chargée la daïra. Il a fallu une intervention musclée des forces de l’ordre pour libérer les lieux.

Les manifestants, des jeunes des cités des 700 logements, de la gare, de Hasnaoui et ceux de Boudjelbana en quête de logements et de locaux commerciaux, ne se sont pas contentés de fermer le siège de la daïra, mais ils ont également procédé à la fermeture de la route à l’aide de pneumatiques et autres objets hétéroclites auxquels ils ont mis le feu.

D’ailleurs, la fumée qui s’est dégagée des pneumatiques installés près de la cité des 700 logements a sérieusement incommodé les élèves et les enseignants de l’école Maâlem qui ont fini par quitter cet établissement scolaire.

Les jeunes manifestants ont de leur côté commis des dépassements, notamment sur des passants, comme cet automobiliste qui insistait pour passer et qui a fini par être tabassé et son véhicule endommagé.

De leur côté, les commerçants ambulants ont également été “intoxiqués” par des rumeurs, au point où ils ont assiégé les sièges de l’APW et de la wilaya, dans le but de revendiquer des locaux commerciaux “qui leur reviennent de droit”.

Les responsables au niveau de la wilaya qui ont reçu une délégation de ces commerçants n’ont pas manqué de leur rappeler que la réalisation des locaux au niveau des marchés n’était pas encore achevée, et qu’il ne restait pas beaucoup pour les réceptionner. Bon nombre d’entre eux seront “casés” près du stade Hammam Ammar, leur ont-ils signifié.

Pour le wali de Khenchela, 3420 logements dont la réception est proche seront distribués avant la fin de l’année, conformément aux instructions autour des logements réceptionnés données par les autorités centrales.

Il accusera en outre, “des parties” d’être derrière ces actions de manifestation, visant à “chauffer” la population par des rumeurs infondées liées au logement et à la question de la résorption du marché informel. Ces gens cherchent à discréditer l’administration locale, a-t-il soutenu.