La liste sera rendue publique prochainement : 1200 entreprises à privatiser

La liste sera rendue publique prochainement : 1200 entreprises à privatiser

Selon des sources concordantes, le gouvernement rendra publique prochainement une liste de 1200 entreprises à privatiser.

Les mêmes sources précisent que ces entreprises ouvriront leur capital aux opérateurs privés comme le stipule l’accord tripartite conclu dernièrement entre le gouvernement, la Centrale syndicale et les organisations patronales. Le 23 décembre dernier, le gouvernement, l’Union générale des travailleurs algériens (Ugta) et le patronat ont signé, à Alger, la charte sur le partenariat sociétaire. Les signataires de cette charte sont le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, pour le gouvernement, le secrétaire général de l’Ugta, Abdelmadjid Sidi Saïd, ainsi que les présidents des organisations patronales signataires du Pacte national économique et social de croissance. Il s’agit de l’Union nationale des entrepreneurs publics (Unep), du Forum des chefs d’entreprise (FCE), de la Confédération nationale du patronat algérien (Cnpa), de la Confédération des industriels et des producteurs algériens (Cipa), de la Confédération algérienne du patronat (CAP), de I’Union nationale des investisseurs (UNI) et de l’Association générale des entrepreneurs algériens (Agea).

La ratification de la charte sur le partenariat public-privé offre à l’économie nationale une «nouvelle perspective» qui permettra d’avancer sur les questions économiques et de dialogue social, tout en préservant l’emploi et en créer d’autres, a affirmé le secrétaire général de l’Union générale des travailleurs algériens (Ugta), Abdelmadjid Sidi Saïd.