L’Iran frappe des bases américaines en Irak

Dans le nuit de mardi à mercredi Des missiles ont été tirés par l’Iran contre deux bases abritant des soldats américains en Irak. Ces attaques interviennent en représailles après l’élimination du général Ghassem Soleimani, par un raid américain.

Le porte-parole du ministère américain de la défense Jonathan Hoffman a déclaré via un communiqué que « Vers 17 h 30 (heure de la côte est des Etats-Unis, 23 h 30 GMT) le 7 janvier, l’Iran a tiré plus d’une douzaine de missiles balistiques contre les forces militaires américaines et de la coalition en Irak »« Il est clair que ces missiles ont été tirés depuis l’Iran », a-t-il précisé.

Selon le président américain, Donald Trump « L’évaluation des dégâts et des victimes est en cours. Jusqu’ici, tout va bien ! ».

De son côté, Mohammad Javad Zarif, le chef de la diplomatie iranienne a déclaré que son pays « avait mené et terminé dans la nuit des représailles proportionnées ». Et d’ajouter que « Nous ne cherchons pas l’escalade ou la guerre ».