L’Inter passe à l’offensive pour Boudebouz

L’Inter passe à l’offensive pour Boudebouz

Boudebouz.JPGL’un des joueurs les plus convoités de la Ligue 1 française, Ryad Boudebouz, devrait quitter le FC Sochaux Montbéliard, cet été. Cela n’est maintenant plus un secret pour personne.

Seulement, toujours en position d‘attente, sa destination n’est pas encore connue. Courtisé fortement par des clubs français, à l’instar des girondins de Bordeaux, Saint-Etienne ou Lille, Ryad pourrait bien atterrir en Série A d’Italie où l’Inter de Milan semble très intéressé par ses services. Les dirigeants nerazzuris auraient, selon Mediasetsport.it, déjà pris attache avec leurs homologues sochaliens pour éventuellement étudier un éventuel transfert de l’Algérien à l’Inter. Le Corriere Dello sport.it, parle de contacts avancés entre l’Inter et les responsables de Boudebouz. On annonce même que ses conseillers sont attendus à Milan dans les prochaines heures pour négocier les derniers détails du transfert de l’Algérien.

Une offre de 3 millions d’euros proposée à Sochaux

Ryad Boudebouz n’a pas peur de tenter une aventure à l’étranger. Comme il nous l’avait signifié, sa préférence va vers un grand club de ligue A française qui lui permettrait de jouer en Europe la saison prochaine, mais s’il ne voit rien venir en France, l’Algérien est prêt à aller monnayer son talent en Angleterre ou en Italie où il est très convoité. D’autre part, afin de devancer tous ses concurrents sur le dossier Boudebouz, la direction de l’Inter de Milan aurait proposée une offre de 3 millions d’euros à la direction sochalienne pour arracher les services du jeune milieu de terrain offensif  de Sochaux, ont rapporté les sites français, hier.

Son club prêt à le céder, mais…

Comme révélé sur ces colonnes, le président sochalien, Laurent Pernet, maintient toujours le bon de sortie accordé à l’international algérien, Ryad  Boudebouz. Ryad qui est toujours sous contrat jusqu’au mois de juin 2014, est présenté comme la vitrine du club sochalien. Il ne sera du coup, pas bradé, mais ses dirigeants ne comptent pas pour autant se montrer gourmands, sachant que leur pépite serait libre de négocier son transfert dès le mois de janvier 2014.

Southampton, Séville et Valence toujours à l’affut

Le milieu de terrain algérien de Sochaux, Ryad Boudebouz s’entraîne toujours avec son club à Sochaux où il est en stage de préparation à Vittel, depuis quelques jours. Ryad qui a déjà évoqué la piste anglaise de Southampton, serait aussi dans les tablettes du Valence FC.  Interrogé à propos de son avenir proche, Boudebouz s’est contenté de répondre : «Le championnat italien ? Pourquoi pas, mais pour l’heure il n’y a rien. Par contre l’Angleterre et l’Espagne sont des championnats que j’apprécie beaucoup. Ce sont des championnats très techniques qui sont donc bon pour moi.»

Ryad a joué 70 minutes contre Nancy

Le FC Sochaux Montbéliard, a disputé avant-hier en fin d‘après-midi une rencontre amicale face à l’AS Nacy Lorraine. Pour ce troisième match de préparation, les lionceaux menés par un Ryad Boudebouz de plus en plus en forme, ont concédé en toute fin match, le nul, un but partout. Titulaire, Boudebouz qui était derrière tous les bons coups de son équipe en première période, est resté sur le terrain pendant 70 minutes. Il  a cédé sa place à son camarade Prcic.

Boudebouz : «A Sochaux, on ne m’a jamais interdit de jeûner»

Ryad Boudebouz ne sacrifie jamais le ramadhan. Comme il nous l’a à maintes reprises déclaré, l’Algérien qui jeûne pendant ce mois sacré, tout comme ses camarades musulmans du club, n’a jamais eu de problème avec la direction de son club, et encore moins avec ses entraîneurs. «A Sochaux, on ne m’a jamais interdit de jeûner. Tout le monde est compréhensif ? On se respecte. C’est fatiguant avec la chaleur, c’est vrai, mais c’est obligatoire, c’est un sacrifice exigé par notre religion. Après, j’essaye de m’entraîner le matin et me contenter de quelques légers exercices avant la rupture du jeûne.»