L’informel représente 80 milliards de dollar du PIB, selon le président du FCE

Le Président du Forum des chefs d’entreprise (FCE) Mohamed Sami Agli a indiqué dans un entretien accordé au quotidien El Watan que le marché informel représente 80 milliards de dollars du PIB.

Le président du FCE considère que « notre vie au quotidien tourne autour de l’informel », et indique que les chiffres annoncés, et qui parlent de 30 à 50 milliards de dollar du PIB, ne représentent pas la réalité. « Je pense qu’on peut arriver à 80 milliards de dollars ».

Face à cela, Sami Agli a assuré que le Forum va faire des propositions concrètes, et préconise de rendre « la confiance », pour rendre bancable cette masse monétaire qui est présente physiquement dans notre marché.

Il faut que les opérateurs économiques qui exercent dans l’informel « puissent mettre leur argent dans des banques », préconise-t-il, mais sans autant essayer de taxer cet argent, « pour leur donner la confiance », selon lui.

Pour que la masse d’argent va être utile à l’économie et pourra représenter une solution à la crise, « Ceux qui ramènent leur argent dans le circuit formel doivent avoir la protection de l’Etat », selon le président du FCE.