L’influenceuse Esmeralda Rania dénonce la discrimination dans les plages algériennes

L’influenceuse Esmeralda Rania dénonce la discrimination dans les plages algériennes

Si certains citoyens algériens optent pour des destinations étrangères, d’autres préfèrent passer par les vacances d’été à profiter du soleil dans les plages algériennes. C’est le cas de l’influenceuse Esmeralda Rania qui n’a visiblement pas apprécié son séjour à Oran.

En effet, sur ses réseaux sociaux, l’influenceuse aux 1.6 million d’abonnés sur Instagram, a poussé un coup de gueule, dénonçant selon ses mots de “la discrimination et el Hogra” au niveau des plages algériennes.

Saison estivale : l’influenceuse Esmeralda Rania pousse un coup de gueule

Sur une story Instagram, Rania Chettouh lance un coup de gueule pour dénoncer le comportement de certaines personnes qui nuit au tourisme en Algérie. Elle raconte être victime, ainsi que sa famille de discrimination, au niveau de l’une des plages d’Oran.

Tout a commencé au moment où la famille a décidé de louer deux parasols, et a été surprise de se voir refuser ce service. Après avoir insisté, les loueurs de transats et de parasols refusent toujours sans aucune raison, précise Rania dans sa story.

Les voyant subir un tel refus, une famille a décidé de leur accorder un parasol pour se mettre à l’abri du soleil et profiter d’un instant à la plage. Chose qui n’a pas plus aux “loueurs”, qui ont décidé d’aborder la famille de l’influenceuse pour leur demander de quitter la plage.

Esmeralda Rania : ” Il n’y a pas de tourisme en Algérie”

Dans ce sillage, Rania Chettouh a profité de l’occasion pour rappeler à ses abonnés qu’elle a déjà passés des vacances à l’étranger, notamment aux Maldives, et n’a jamais eu affaire à un tel comportement. Par ailleurs, elle précise qu’elle n’est pas la seule à subir une situation pareille dans les plages algériennes.

Pour rappel, même en France, ce genre de situation a été dénoncé par plusieurs associations. En effet, à de nombreuses reprises, SOS Racisme pointe du doigt les pratiques discriminatoires au niveau des restaurants et des plages en France.

https://www.tiktok.com/@loulou0058/video/7269887092921060641?is_from_webapp=1&sender_device=pc


| À LIRE AUSSI :

>> Querelles entre influenceuses : Maya Redjil contre les autres
>> Les influenceuses jordnaniennes et tunisiennes adoptent le Karakou et la Blouza algérienne