Ligue des champions (3e journée) : ES Sétif 2 – DH Jadida (Maroc) 1 « L’Entente préserve ses chances pour passer au second tour »

jeudi 19 juillet 2018 à 16:34
Source de l'article : Lesoirdalgerie.com

L’Entente sportive de Sétif (Algérie) a battu mardi soir le Difaâ Hassani d’El Jadida (Maroc) (mi-temps : 1-1), en match disputé au stade du 8-Mai-1945 de Sétif pour le compte de la 3e journée (Groupe B) de la phase de poules de la Ligue des champions d’Afrique de football et préserve ainsi ses chances pour passer au second tour.
Les Sétifiens ont entamé la première mi-temps en force pour essayer de dominer le match, or l’équipe visiteuse avait surpris l’ES Sétif par une tentative sur le côté gauche repoussée par la défense qui a renvoyé le ballon hors de leur surface avant que le milieu de terrain marocain Mohamed Ali Bamaâmar ne se saisisse de la balle, enchaîne un contrôle et une frappe en feuille morte et ouvre de manière spectaculaire la marque pour le Difaâ à la 4’. Ce premier but n’a pas déstabilisé l’Entente sétifienne qui a multiplié ses tentatives pour revenir rapidement au score, à partir de la 9’ avec une frappe puissante de Djabou qui n’est pas passée très loin des buts. Par la suite, son coéquipier Islam Bakir qui a lancé une contre-attaque rapide a été pris au piège du hors jeu. La haute pression et les efforts des Aigles noirs ont été récompensés à la 20’ lorsque l’attaquant Habib Bouguelmouna a reçu la balle à la surface de réparation qu’il avait mise par une frappe puissante de son pied gauche dans les filets du gardien marocain. L’équipe marocaine avait immédiatement répondu par deux tentatives dangereuses signées Ayoub Nanah qui a raté l’égalisation pour son équipe après avoir échoué deux fois face au gardien sétifien Zeghba. Par la suite, le match a connu des tentatives timides au dernier quart d’heure, à l’exception d’une attaque sétifienne sur le flanc droit de la défense adverse lancée par Islam Bakir qui centre vers Akram Djahnit et ce dernier manque de peu sa frappe. Le début de la deuxième mi-temps n’a pas apporté du nouveau mis à part une frappe de la tête manquée par Bouguelmouna à la 50’ qui a ravivé la flamme du match pour les Sétifiens. Ces derniers ont obtenu entre la 55’ et 60’ trois corners dont un a failli être transformé en but en leur faveur si le poteau n’avait pas fait sortir la balle de Ferhani Houari. Les joueurs de l’équipe marocaine ont espéré faire la différence grâce aux contre-attaques, notamment à la 75’ avec une remontée collective réalisée par le duo dangereux Mohamed Ali Bamaâmar et Ayoub Nanah qui ont failli tromper le gardien sétifien Zeghba. Durant les dernières minutes du match, les joueurs du Difaâ se sont contentés de défendre afin de préserver le score, alors que les sétifiens qui ont déployé toutes leurs forces dans le camp adverse ont fini par réaliser une «remontada» à la 89’ grâce à une passe en profondeur de Samir Aïboud pour Houssem Ghacha qui a mis le ballon dans les buts du gardien marocain. Le deuxième but de l’ES Sétif avait libéré les milliers de supporteurs sétifiens qui ont soutenu tout au long du match leur équipe jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre gambien Bakary Baba Gassama. Il est à noter qu’à l’issue des rencontres du groupe B disputées au cours de cette troisième journée de la phase des poules de Ligue des champions d’Afrique, le TP Mazembe a conforté ses chances de qualification au prochain tour, alors que les équipes du MC Alger, l’ES Sétif et le Difaâ Hassani d’El Jadida s’affronteront pour le deuxième billet de qualification.

Déclarations-express
Rachid Taoussi (entraîneur de l’ESS) :
«La meilleure chose qui puisse m’arriver»

«Une victoire dans une compétition africaine pour mon baptême du feu avec l’ESS est la meilleure chose qui puisse m’arriver. L’intelligence avec laquelle l’équipe adverse a entamé le jeu, la puissance de son milieu de terrain et le but encaissé très tôt ont un peu compliqué les choses pour nous. On a demandé aux joueurs de ne pas se précipiter et nous avons réussi à égaliser. J’appréhendais l’équipe marocaine qui dispose d’attaquants de haut niveau et mon équipe a œuvré à créer un équilibre à travers les orientations données au meneur de jeu Abdelmoumen Djabou et les changements opérés et qui se sont avérés fructueux. L’ES Sétif est une équipe homogène qui a la rage de vaincre et dont les joueurs sont confiants de leurs capacités. Certains n’ont pas d’expérience dans les compétitions africaines, mais je suis satisfait de leur rendement pour un premier match de la saison.»

Abderrahim Taleb (entraîneur du DHJ) :
«L’expérience nous a manqué»

«Le match était difficile pour les deux équipes. L’expérience nous a manqué pour préserver le résultat. Mon équipe a opté pour l’attaque et nous avons raté quatre occasions nettes pour marquer ce qui a permis à l’équipe algérienne de rebondir. La seule alternative pour mon équipe est de gagner les prochains matchs. Hormis le club congolais T P Mazembe, toutes les équipes du groupe B dans cette compétition continentale sont à chances égales.»

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
25 queries in 0,499 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5