Ligue 2: Chlef et Tlemcen pôles d’attraction

Ligue 2: Chlef et Tlemcen pôles d’attraction

M. Zeggai

Ligue 2: Chlef et Tlemcen pôles d’attraction

Plusieurs chocs sont au menu de cette sixième journée qui s’annonce favorable aux deux co-leaders, l’ASO et le WAT. En effet, les Chélifiens sont condamnés à renouer avec le succès après avoir concédé deux précieux points à domicile face à l’USB. Mais, attention au NC Magra, où l’on parle d’une séparation à l’amiable avec le coach Amine Ghimouz, qui ne se déplacera pas en victime expiatoire d’autant plus qu’il n’a rien à perdre. A Tlemcen, on aura droit à un somptueux derby entre l’intouchable, du moins pour le moment, WAT et l’ESM, la surprise de ce début de championnat. Mission très difficile pour l’Espérance face au Widad, la seule formation n’ayant pas encaissé le moindre but. Mais attention il s’agit là d’un derby avec tout que cela peut comporter comme surprises.
En tous cas, les Tlemcéniens ne semblent pas prêts à laisser passer une telle opportunité afin de conserver leur position de leader. A Boussaâda, l’ABS tentera d’exploiter la venue de la JSMB, sans entraîneur après le départ de Mustapha Biskri, pour empocher les trois points et retrouver le haut du tableau. Mais, attention à la bête blessée. Pour sa part, le RCK, encore à la recherche de son premier succès de la saison, devra se surpasser pour atteindre son objectif du jour, mais ce ne sera pas tâche aisée devant le MCS qui donne l’impression d’avoir retrouvé ses marques. L’USB, revigorée par le nul acquis face à Chlef, dispose d’une belle occasion pour rejoindre le peloton de tête. Son hôte du jour, l’USMB, est en crise de résultat.
Le stade Zabana d’Oran sera le théâtre d’une belle affiche entre l’ASMO, en quête de points pour améliorer son classement, et l’USMH, obligée de gagner pour d’abord garder ses chances de jouer le podium et, surtout, éviter l’implosion. Salem Laoufi sera face à son ancienne équipe, qui est déterminée à régler un vieux contentieux. Match revêtant une importance capitale pour les deux équipes qui n’ont pas encore confirmé leur statut de postulant à l’élite. C’est le cas du RCR et du MCEE qui vont se livrer à une bataille sans merci. Les Eulmis, où l’on annonce la venue du technicien tunisien Ouajdi Essaid, sont dans l’obligation de réussir un bon résultat, alors que la victoire est impérative pour le Rapid afin de se remettre sur orbite. L’USM Annaba, quant à elle, sera face à la JSMS dans une empoignade entre deux teams ayant connu des fortunes diverses en ce début de parcours. Les Bônois, qui n’ont aucune autre alternative que de s’imposer, devront se méfier de la réaction des Skikdis pour se dégager de la zone rouge.