Libye: poursuite des frappes de l’Otan, situation militaire mouvante

Libye: poursuite des frappes de l’Otan, situation militaire mouvante

libya_442864596.jpgL’Otan a poursuivi mardi ses frappes aériennes en Libye, un mois après le début de l’intervention de la coalition internationale, alors que les appels internationaux pour une « solution politique » à la crise se multiplient.

Mardi matin, les forces de l’Otan ont mené de nouveaux raids sur Tripoli, à Bab Al Aziziyeh, à 50 km au sud de la capitale ainsi qu’à Syrte, ville natale du dirigeant libyen le colonel Maammar El Gueddafi, a indiqué l’agence officielle Jana. « Les villes de Tripoli et Syrte ont été les cibles au cours des premières heures de mardi de raids des agresseurs colonialistes croisés », selon Jana qui ne précise pas les objectifs visés. L’Alliance atlantique a annoncé de son côté avoir effectué des frappes « multiples » dans la région de Tripoli, dans la nuit de lundi à mardi, visant notamment « des infrastructures de communication ».