Libye : “La position de l’Algérie demeure inchangée”, lance Tebboune

Libye : “La position de l’Algérie demeure inchangée”, lance Tebboune

En visite en Algérie, le président du Conseil présidentiel libyen Mohamed Yunus Al-Menfi a été reçu, ce mercredi 12 octobre, par le président Abdelmadjid Tebboune à la présidence de la république.

Après un entretien en tête-à-tête, le président Tebboune et Yunus Al-Menfi ont fait une déclaration à la presse dans lequel ils sont revenus sur le contenu de leur rencontre, mais ils ont aussi fait le point sur les relations entre l’Algérie et Libye.

Réitérant la position de l’Algérie à l’égard de la crise libyenne, le chef de l’Etat Abdelmadjid Tebboune a formé le vœu de voir la crise « trouver une voie de solution en 2023 ».

« La position de l’Algérie à l’égard de la situation en Libye demeure inchangée (…) Nous souhaitons que 2023 soit l’année du règlement de la crise libyenne et marquera la fin de la tragédie du peuple libyen, permettant ainsi à ce pays frère de retrouver sa stabilité, exploiter ses ressources et avancer vers le développement et la prospérité », a déclaré le président Tebboune.

Tebboune rappelle la mobilisation de l’Algérie

Dans le même sillage, le président Tebboune a tenu à rappeler la mobilisation de l’Algérie quant au règlement de la crise libyenne.

« Nous sommes entièrement mobilisés pour la prospérité du peuple libyen et la stabilité de la Libye et appuierons le mode de gestion choisi par les Libyens lors de la nouvelle étape », a souligné le chef de l’Etat.

« Nous sommes optimistes, car tous nos amis occidentaux et nos frères sont, aujourd’hui, convaincus que la crise libyenne ne saurait trouver une voie de solution sans l’organisation des élections dans le respect de la volonté des Libyens sans ingérence étrangère aucune », a-t-il ajouté.