Liberté provisoire pour le journaliste Said Boudour

Le journaliste et militant du Hirak, Said Boudour, a été mis, ce lundi, en liberté provisoire après avoir été présenté devant le tribunal d’Oran.

Le journaliste avait été arrêté hier à Oran. Il est accusé de « chantage », « atteinte au moral de l’armée » et « incitation au boycott des élections ».