L’ex député Adda Fellahi minimise le Hirak et le qualifie de « daechien »

Suivez-nous sur Viber et Google News

 

Dans une intervention sur la chaine Al hadath, l’ex député et écrivain Adda Fellahi a affirmé que les chiffres avancés par les media quant aux nombre impressionnant des participants au Hirak est exagéré et que le Hirak est devenu daechien.

L’ancien conseiller du ministre des Affaires religieuses, a avancé que des résidus de la « Isaba » ont transpercé le Hirak, et y ont ravivé de vieilles mentalités extrémistes et régionales, pour empêcher le pouvoir d’aboutir à une issue. Allant plus loin dans cette position, Adda Fellahi affirme que le Hirak devient de plus en plus daechien.

Sur cette position, il s’appuya sur « l’extrémisme de certains acteurs dans le Hirak qui qualifient tous ceux qui s’y opposent de Harki et de traitre ». Et à partir de cela, « je peux aussi me permettre de les accuser qu’ils détournent la vérité et qu’ils sont daechiens dans cette approche ».

A propos de l’impressionnante mobilisation populaire du Hirak, l’ex député a considéré que les chiffres avancés en millions sont exagérés, se basant sur le fait qu’il y’aurai surement des pro-élections parmi la population algérienne. En revanche l’invité de la chaine Al Hadath, affirme qu’il est partie prenante dans le Hirak ! « Nous font partie du Hirak, et nous avons eu notre Hirak avant le Hirak » ajouta-t-il.