L’Espagne championne du monde!!

20100711171256_300.jpgUn but d’Andres Iniesta à la 116e minute de jeu a permis à l’Espagne de vaincre les Pays-Bas 1-0 pour ainsi mettre la main sur un premier titre de champion du monde de son histoire.

Sans surprise, Iniesta a remporté le titre de joueur du match suite à ce but dramatique en fin de rencontr

Déjà sacrée à l’Euro 2008, les Espagnols deviennent la troisième nation à être titrée en même temps aux plans continental et mondial.

Résumé du match

Première demie

Ce sont les Espagnols qui ont pris le contrôle du match dans les premières minutes y allant de plusieurs tirs vers le gardien néerlandais Maarten Stelelenburg. Ce dernier a eu notamment à s’illustrer sur une tête de Sergio Ramos.

Le jeu physique est de mise en cette finale et l’arbitre Howard Webb a décerné rien de moins que quatre cartons jaunes au cours des 24 premières minutes. Robin Van Persie (Pays-Bas), Carles Puyol (Espagne) et Mark Van Bomel (P.-B.) et Ramos ont tous été pris en défaut.

malgré le fait qu’il avait raté le dernier match des Pays-Bas en raison d’un carton rouge, il semble que Nigel De Jong prend toujours autant de risque et aurait bien se faire expulser du match suite à une faute à l’endroit de Xabi Alonso. De Jong s’en est bien tiré avec seulement un carton jaune.

Les Pays-Bas ont bien failli ouvrir le pointage à la 33e minute lorsqu’un dégagement provenant du milieu du terrain a rebondi par-dessus le gardien Iker Casillas mais ce dernier réussi à dévier la trajectoire du ballon qui aurait bien pu se retrouver dans le filet espagnol.

Les Oranje ont pris possession de la surface de réparation espagnole dans les derniers instants de la première demie. Arjen Robben y est d’ailleurs allé d’une frappe qui a forcé Casillas à plonger à sa gauche pour cadrer le tir.

Giovanni Van Bronckhorst a écopé d’un carton jaune, offrant une excellente chance de marquer à l’Espagne. Xavi n’a cependant pu profiter de son coup franc tout juste à l’extérieur de la surface de réparation.

0-0 après la première demie.

Deuxième demie

Dès les premiers instants de la deuxième demie, les deux équipes ont ouvert le jeu, créant des opportunités des deux côtés. Puyol a d’ailleurs réussi à se démarquer sur un corner, redirigeant le ballon vers Joan Capdevila qui n’a pu profiter de cette chance.

Surprise du côté de l’Espagne alors que Pedro est retiré du match à la 60e minute en faveur de Jesus Navas. Pendant ce temps, Fernando Torres demeure sur le banc.

Arjen Robben a bénéficié d’une chance en or en s’amenant seul devant le Casillas. En sortant de son filet, le gardien espagnol refermé l’angle et a empêché l’attaquant néerlandais de réussir un but presque assuré.

Scénario identique de l’autre côté du terrain alors qu’un autre franc tireur, David Villa, est incapable de pousser dans un filet presque désert le ballon. Un saut du désespoir du défenseur John Heitinga a permis à l’égalité de persister.

Les Pays-Bas effectuent leur première substitution du match en envoyant Eljero Elia au détriment de Dirk Kuyt.

Bénéficiant d’un corner, Ramos est passé bien près d’ouvrir la marque à la 77e minute mais sa redirection de la tête a de nouveau passée par dessus le filet.

Ce n’est tout simplement pas le match de Robben. Il a de nouveau réussi à déborder la défensive espagnole mais Puyol a ralenti sa course mettant un terme à cette occasion de marquer. Frustré qu’aucune faute soit décernée, Robben est allé dire sa façon de penser à l’arbitre qui lui a décerné un carton jaune.

Avec quelques minutes à écouler à la demie, l’Espagne y va de son deuxième changement, remplaçant Xabi Alonso pour Cesc Fabregas.

Toujours 0-0 après la deuxième demie et le match ira donc en prolongation!

Première prolongation

Fabregas croyait bien inscrire le premier but du match pour l’Espagne en se présentant seul devant le gradien Stelelenburg, mais ce dernier a étiré la jambe pour bloquer la frappe. Sur la relance, les Néerlandais ont bénéficié d’un corner. Jonis Mathijsen s’est démarqué mais à son tour, a raté le filet de peu suite à une tête.

Bourdonnant toujours en zone adverse, les Espagnols ont de nouveau trompé la vigilance de la défensive néerlandaise mais un tir de Navas n’a pu se rendre au gardien suite à un repli défensif des adversaires.

0-0 après la première prolongation

Deuxième prolongation

Tout juste avant le début de la deuxième prolongation, l’Espagne a retiré du match son as marqueur David Villa en faveur de Fernando Torres.

Ce qui devait arriver, arriva. Un premier joueur a été expulsé de la rencontre lorsque le Néerlandais John Heitinga a reçu son deuxième carton jaune du match. Les Pays-Bas devront donc se débrouiller avec un homme en moins jusqu’a la fin du match.

À la 116e minute de jeu, Andres Iniesta a inscrit le premier but du match suite à un bel échange pour donner les devants à l’Espagne 1-0.

Alignements partants :

Pays-Bas :

Stekelenburg; Van der Wiel, Heitinga, Mathijsen, Van Bronckhorst; Van Bommel, De Jong; Robben, Sneijder, Kuyt; Van Persie.

Espagne :

Casillas; Sergio Ramos, Puyol, Piqué, Capdevila; Busquets, Xabi Alonso; Iniesta, Xavi, Pedro; David Villa.