Les températures ont atteint un pic de 45°:Une chape de plomb sur le Centre et l’Ouest

Les températures ont atteint un pic de 45°:Une chape de plomb sur le Centre et l’Ouest

plomb.jpgUne ardente canicule a été enregistrée hier. Alger suffoque. C’est aussi toute la région du centre et de l’ouest du pays qui connaît des températures inhabituelles.

En effet, une hausse remarquable de la chaleur a été constatée depuis plusieurs jours et s’est accentuée ces dernières 24 heures.

Les services de météorologie ont d’ailleurs lancé un bulletin météorologique spécial (BMS) jeudi matin pour annoncer l’arrivée de cette vague de chaleur et alerter la population sur la forte canicule qui va caractériser toutes les régions concernées. Cette forte canicule a occasionnés des malaises à différentes catégories de personnes, notamment aux personnes âgées et aux enfants.

La hausse des températures que connaissent ces régions depuis quelques jours a déjà ont été à l’origine d’un déplacement massif de personnes souffrantes de différents malaises aux hôpitaux et centres de soins de proximité.

C’est ce que nous avons relevé lors de notre déplacement dans différents établissements hospitaliers de la capitale. Les salles des urgences sont pleines à craquer.

La chaleur a affecté un bon nombre de personnes et aggravé la situation des personnes atteintes de maladies. Une situation favorisée par le contexte actuel puisque cette chaleur intervient durant le mois de jeûne. Cette situation est constatée depuis plusieurs jours.

«Nous avons reçu un nombre important de malades qui souffrent de la chaleur, notamment les personnes âgées et les enfants. Ils sont transportés à l’hôpital après des malaises qu’ils ressentent dans la journée.

Beaucoup de personnes la supportent très mal», nous dira un médecin. Outre ces deux catégories, les déplacements vers les services des urgences sont effectués par les malades chroniques qui enregistrent les plus grandes interventions», a encore précisé notre interlocuteur.

Nos tentatives pour avoir des éléments d’informations plus précis sur le nombre de personnes reçues et l’origine des malaises enregistrés ont été vaines. Le directeur de permanence a exigé la présentation d’une autorisation du ministère de la santé. Une procédure administrative qui ne peut être satisfaite le week end.

Par ailleurs, les rues d’Alger étaient désertes hier. En dehors des quelques personnes observées pendant la prière du vendredi, les différents quartiers de la capitale n’ont pas connu une grande circulation de personnes ou de véhicules. Les gens ont préféré rester chez eux pour éviter de s’exposer à ce soleil brillant et brûlant surtout.

A noter que le BMS lancé par les services de météorologie a annoncé une chaleur élevée au niveau du centre et de l’ouest du pays pouvant atteindre et même dépasser les 40°.

Des pics atteignant les 45° seront enregistrés à Relizane, Médéa, Chlef, Sidi Belabès, Oran, Chlef, Aïn Defla, Tissemssilt, Blida et Tizi Ouzou. Ce temps caniculaire est constaté depuis hier et durera aujourd’hui encore.

Par Nouria Bourihane