Les pointeurs laser font rage, Un réel danger guette les enfants

Les pointeurs laser font rage, Un réel danger guette les enfants

images (3).jpgDepuis leur apparition sur le marché oranais, les pointeurs à laser sont devenus des gadgets privilégiés des enfants qui l’utilisent comme un jouet ordinaire inoffensif. La vente de cet instrument, car il s’agit bien d’un instrument à utiliser dans des conditions maîtrisables, s’est multipliée pour en faire un outil de plaisir chez les enfants.

Concernant son bon usage, le pointeur laser, qui se présente comme un stylo émettant un rayon lumineux, remplace de plus en plus la traditionnelle baguette utilisée par les conférenciers pour leurs présentations.

Toutefois, ces pointeurs peuvent aussi être utilisés à mauvais escient, par exemple dans les salles de classe par les élèves, à la maison par des enfants, ou souvent dans les rues entre eux comme, c’est le cas en ce mois de ramadhan, ce qui peut poser des problèmes de sécurité.

Des cas de cécité temporaire, de désorientation ou de maux de tête chez des conducteurs de bus, des pilotes d’avion, des agents de police ou des enseignants sont signalés par des médecins sous d’autres cieux.

Ceci pour mettre en garde les parents d’abord et ensuite, les pouvoirs publics contre les risques de cet «instrument» devenu puéril. Les fabricants mettent, désormais, ce type de lasers de faible puissance dans certains jouets, notamment, le stylo mis en vente sur les marchés et aucune commune d’Oran n’a échappé.

Les lasers émettent un rayonnement, appelé familièrement lumière laser, aux propriétés bien particulières, qui le distinguent des sources lumineuses habituelles, comme le soleil ou les lampes ordinaires.

Celles-ci émettent une lumière très divergente, c’est-à-dire, d’intensité pratiquement identique dans toutes les directions, qui se compose de nombreuses longueurs d’onde (couleurs) différentes dont la somme donne la couleur caractéristique de la lampe. Au contraire, le rayonnement laser se caractérise par une bande de longueurs d’onde très étroite, au point que l’on parle de lumière monochromatique.

En outre, les lasers peuvent émettre un faisceau extrêmement fin, qui diverge très peu. Cela signifie que le faisceau est très directionnel et que, lorsqu’il est dirigé sur une surface, même éloignée de plusieurs centaines de mètres, il apparaît comme une petite tache.

En conséquence, les lasers de forte puissance peuvent être dangereux pour les yeux jusqu’à des distances considérables. Etant donné qu’il s’agit d’un faisceau monochromatique fondamentalement de faible divergence, le cristallin le focalise mieux que toute autre source lumineuse sur la rétine où il produit des images beaucoup plus intenses que ne le ferait une lampe ordinaire.

Les pointeurs laser sont devenus facilement disponibles sur le marché et les utilisateurs ne connaissent, malheureusement, pas toujours les risques oculaires potentiels liés à l’utilisation de ces appareils.

«On a, d’ailleurs, pu remarquer un nombre croissant d’incidents reliés à l’utilisation irresponsable et inappropriée de pointeurs laser», dira un médecin.

Deux questions se posent: ces produits doivent-ils être mis à la disposition du grand public et jusqu’à quel point sont-ils dangereux? Des informations sur les propriétés du rayonnement laser sont données par l’OMS qui diffuse des recommandations concernant la sécurité d’utilisation des pointeurs.

Farah Hasni