Les Marocains n’ont pas du tout apprécié les installations hôtelières d’Annaba : La Guerre psychologique a commencé !

Les Marocains n’ont pas du tout apprécié les installations hôtelières d’Annaba  : La Guerre psychologique a commencé !

1350996420_small.jpgLa délégation marocaine, composée notamment de Dominique Cuperly, l’adjoint de Gerets, et de trois membres de la Fédération royale marocaine, est arrivée hier après-midi à Annaba.

Après avoir été chaleureusement accueillie, celle-ci s’est directement rendue à l’hôtel Rym El Djamil que la FAF avait réservé au préalable pour accueillir les coéquipiers de Merouane Chamakh durant leur séjour au pays.

Après avoir inspecté cet hôtel et les deux autres que comptent la ville d’Annaba, en l’occurrence, Le Seybouse et le Majestic, nos amis marocains paraissaient quelques peu contrariés et surtout mécontents. En effet, ces derniers, qui s’attendaient apparemment à des établissements plus luxueux, et plus à l’écart de la ville, ont fait savoir aux responsables de la Fédération algérienne qu’ils étaient déçus par ce qu’ils ont vu trouvant illogique qu’un match de cette importance se déroule dans une ville où il n’existe pas d’hôtels dignes de ceux qu’on peut trouver dans la capitale.

Cela a bien entendu fait réagir quelques membres de la FAF qui n’ont pas vraiment compris l’attitude de nos voisins, quand on sait que ces trois hôtels, même s’ils ne demeurent pas de vrais palaces, offrent les commodités nécessaires pour une bonne préparation du match.  En outre, les Marocains ont exigé de connaître le parcours que prendra leur équipe pour arriver au stade et de voir de suite le bus qui les y conduira.  Cela s’apparente à une guerre psychologique nous dit une personne proche de la Fédération algérienne qui s’est voulue, néanmoins, rassurante quant à une solution à ce soi-disant problème.

Une spécialiste en gazon naturel parmi la délégation

La délégation marocaine était composée de : l’adjoint de Gerets, Dominique Cuperly, qui était accompagné du responsable administratif de l’équipe marocaine, Youssef Lablaoui, d’un autre membre de la Fédération royale, Mohamed El-Arbi, ainsi que d’une femme qu’on dit spécialiste en gazon naturel, en l’occurrence Nozha Ghadfa. Ladite délégation est arrivée à l’aéroport Rabah Bittat aux alentours de 14h30. Salah Boutadjine, le chargé d’affaires de l’EN, lui a servi de guide.

Mebrek à l’accueil

A son arrivée à l’aéroport d’Annaba, la délégation marocaine a trouvé à son accueil un membre de la FAF, Ahmed Mebrek, qui devrait se mettre à la dispositions des Marocains durant tout le temps de son séjour.

Des fleurs et des dattes en guise de bienvenue

Même si plusieurs jours nous séparent encore de la rencontre tant attendue, les autorités de la ville d’Annaba ainsi que les responsables de l’EN ont tenu, néanmoins, à réserver un accueil très chaleureux à leurs homologues marocains. Ces derniers ont quitté l’aéroport à partir du salon d’honneur et ont eu droit à des fleurs et des dattes, comme le veut la coutume. Les responsables de l’hôtel Rym El-Djamil où séjourneront nos voisins marocains, ont fait le nécessaire pour garantir à nos invités la tranquillité et le calme voulus. Ce qui a rassuré Cuperly qui s’est dit très satisfait de l’accueil.

Aujourd’hui, destination le stade du 19-Mai

Ce n’est qu’aujourd’hui dans la matinée que la délégation marocaine prendra la direction du stade du 19-Mai pour inspecter l’état de la pelouse ainsi que les vestiaires. Le terrain annexe ainsi que le stade Chabou seront également inspectés.

Djiar attendu aujourd’hui à Annaba

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, M. El Hachemi Djiar, est attendu aujourd’hui Annaba pour effectuer une visite du stade d’Annaba et veiller à la bonne marche des travaux qui s’y déroulent.

La télévision marocaine a acheté les droits du match

En plus de nos trois chaînes de télévision et d’Al-Jazeera Sport, on vient d’apprendre que la télévision officielle marocaine vient d’acheter les droits de retransmission de cette rencontre qui mettra aux prises l’Algérie avec le Maroc, le 27 mars prochain, à Annaba.

Le nombre d’accréditations des journalistes revu à la hausse

Un responsable du stade d’Annaba nous a fait savoir, hier, que le nombre d’accréditations des journalistes désirant couvrir cette rencontre Algérie-Maroc a été revu à la hausse, après qu’une nouvelle tribune de presse eut été mise en place. Dorénavant, celle-ci pourra contenir environ 170 journalistes.