Lourde peine requise contre El Hamel et sa famille

Le Procureur de la République près le Tribunal de Sidi M’hamed a requis vingt (20) ans de prison ferme à l’encontre de l’ancien Directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), Abdelghani Hamel et de son fils Amiar, assortis d’une amende de huit (8) millions de dinars chacun, quinze (15) ans de prison ferme à l’encontre de ses autres enfants, Mourad, Chafik et Chahinaz et dix (10) ans de prison à l’encontre de son épouse, Annani Salima.

Abdelghani Hamel est poursuivi dans plusieurs affaires de corruption, principalement liées au « blanchiment d’argent, enrichissement illicite, trafic d’influence et obtention de fonciers par des moyens illégaux ».

Le Procureur de la République près le même Tribunal a requis des peines allant de dix (10) à quinze (15) ans de prison à l’encontre des anciens walis d’Oran, de Tipasa et de Tlemcen, poursuivis également dans cette affaire, assortis d’une amende de huit (8) million de dinars chacun et requis dix (10) ans de prison assortis d’une amende d’un (1) million de dinars à l’encontre de l’ex-directeur général de l’Office de promotion et de gestion immobilière (OPGI), Mohamed Rehaimia.