Les insurgés libyens rejettent l’offre de Kadhafi

Les insurgés libyens rejettent l’offre de Kadhafi

1363511891-les-insurges-libyens-rejettent-l-offre-de-kadhafi.jpgLes insurgés libyens ont rejeté samedi la proposition de cessez-le-feu et d’ouverture de négociations formulée par Mouammar Kadhafi en échange d’un arrêt des bombardements de l’Otan.

“Le régime de Kadhafi a perdu toute crédibilité”, a réagi dans un communiqué Abdel Hafiz Ghoga, porte-parole du Conseil national de transition (CNT) formé par les insurgés.

“Le temps du compromis est révolu. Le peuple libyen ne peut envisager ni accepter une Libye future dans laquelle le régime de Kadhafi jouerait le moindre rôle”, a-t-il ajouté, en rappelant que le dirigeant libyen avait déjà proposé des cessez-le-feu par le passé tout en continuant de violer les droits de l’homme.

Dans une allocution télévisée, Mouammar Kadhafi a proposé un cessez-le-feu tout en excluant de quitter le pouvoir, comme l’exigent les insurgés et les pays occidentaux.

Porte-parole militaire des insurgés, le colonel Ahmed Bani a lui aussi rejeté cette proposition. “Il n’est pas honnête. Nous ne croyons pas en lui et nous n’avons pas confiance en lui”, a-t-il dit à l’agence Reuters.