Les grands axes du programme quinquennal 2010-2014

dimanche 19 décembre 2010 à 8:48
Source de l'article :

ministere-des-finan-souhi2_140839_465x348.jpgLes grands axes du programme quinquennal 2010-2014, doté d’une enveloppe financière de 286 milliards de dollars, seront présentés aujourd’hui devant le Conseil de la nation par le Premier ministre, Ahmed Ouyahia.

Après avoir présenté, au mois d’octobre, devant les députés de l’Assemblée populaire nationale (APN), la déclaration de politique générale du gouvernement, qui couvre un bilan d’activité de 18 mois ( 2009 et le premier semestre de l’année 2010), M. Ouyahia devra présenter la même déclaration devant les membres du Conseil de la nation.

Le bilan d’activités du gouvernement couvre la fin du programme quinquennal 2005-2009 et le lancement du second (2010-2014). Pour le gouvernement, cette période couvre également la fin d’une décennie d’intenses efforts de rattrapage de déficits socioéconomiques, générés par une crise multiforme. Le programme d’action 2010-2014 prévoit une très confortable enveloppe budgétaire de 256 milliards de dollars, soit près de 156 milliards de dollars (11.534 milliards de dinars) d’investissements publics « neufs », et 130 milliards de dollars (9.700 milliards de dinars) pour l’achèvement de projets du premier programme quinquennal.

Le second programme quinquennal est orienté autant vers le développement humain, l’amélioration des conditions sociales des citoyens, que le développement « prioritaire » de vastes régions du pays, notamment les Hauts-Plateaux, devenus « l’épine dorsale » du développement futur de l’Algérie.

Le développement humain a été au centre des préoccupations et des efforts du gouvernement avec la mobilisation d’une part importante des dépenses publiques où les secteurs, entre autres, de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la formation professionnelle ont vu, pour eux seuls, leurs dépenses budgétaires doubler toutes les cinq années, passant de 225,5 milliards de DA en 2.000 à plus de 1.100 milliards de DA en 2010, indique le document.

Tout en poursuivant son développement humain, « le pays est désormais plus à même de consacrer davantage de ressources au développement d’une économie diversifiée », relève la même source. Le développement humain occupe une place importante dans le nouveau programme quinquennal 2010-2014 qui absorbe, à lui seul, la moitié du budget qui lui est consacré, soit près de 140 milliards de dollars, sur un total de 286 milliards de dollars.

Le programme comprend tous les paliers de la formation (5000 écoles, lycées et collèges, 50.000 nouveaux enseignants, 600.000 nouvelles places pédagogiques universitaires, etc.), la santé (172 hôpitaux nouveaux), l’habitat (2 millions de logements, dont 800.000 seront encore en construction en 2014), le raccordement électricité-gaz-eau, la jeunesse et les sports.

R.N.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
50 queries in 1,132 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5