Les femmes enceintes doivent se faire vacciner contre la grippe A

mardi 22 décembre 2009 à 19:49
Source de l'article :

article_0107-FRA10-GROSSESSE.jpgEn attendant le lancement de la campagne de vaccination contre la grippe A, le ministère de la Santé recommande fortement aux femmes enceintes, en particulier celles dont la période de grossesse dépasse les 20 semaines, d’adhérer à cette entreprise officiellement annoncée avant la fin de l’année en cours.

«Les femmes enceintes de moins de 20 semaines et présentant un profil à risques doivent également se faire vacciner contre la grippe A», précise à ce sujet M. Belkacem, le chargé de communication du ministère de la Santé lors d’un briefing consacré à cette pandémie, et qu’il a animé hier matin au siège de ce département. D’un revers de la main, l’orateur ne manquera pas aussi de balayer tout ce concentré de rumeurs et de ouï-dire colportés ici et là et remettant en cause l’efficacité des doses de vaccin importées par l’Algérie auprès du laboratoire canadiens GSK. «On a pris toutes les précautions en matière de contrôle de ce vaccin.

Le jour où la campagne de vaccination aura effectivement lieu, rassurez-vous, celle-ci sera d’une grande efficacité», affirmera le conférencier.

Il étayera ses dires en s’appuyant notamment sur les témoignages des experts algériens et même de l’OMS attestant de l’efficacité du vaccin contre le virus A/H1N1 élaboré par le laboratoire canadien GSK. Avec le nombre de doses réceptionnées dans l’immédiat, soit jusqu’à la fin de ce mois, notre pays atteindra bel et bien les 900 000 doses annoncées par le ministre de la Santé Saïd Barkat.

Ce qui devra suffire, persiste à dire M. Belkacem, pour vacciner les deux catégories de population désignées comme étant prioritaires, à savoir le personnel de la santé et les femmes enceintes. En langage de chiffres, le nombre d’employés opérant dans le secteur de la santé publique et privée s’élève dans sa totalité à quelque 350 000 individus.

Il n’y aura pas de pénurie durant la campagne de vaccination

Quant aux femmes enceintes, elles sont de l’ordre de 850 000. Ces deux chiffres étant communiqués, M. Belkacem se montre optimiste et rassure même au sujet du risque de pénurie pouvant surgir au lancement de la campagne. A la question de savoir quand doit démarrer la campagne de vaccination, le chargé de communication du ministère de la Santé répondra que «la campagne de vaccination contre la grippe A sera effective 24 heures après la libération du certificat de conformité par les laboratoires chargés du contrôle des lots de vaccins réceptionnés auprès de GSK».

Des lots qui, selon le même orateur, sont accompagnés par deux certificats de conformité, l’un délivré par le fabriquant lui-même et l’autre émanant des autorités sanitaires canadiennes. Ce qui n’empêche pas pour autant de le soumettre, ici en Algérie, à une série d’examens de contrôle d’ordre «technico-administratif, physico-chimique et microbiologique».

D’autre part, au quotidien, et ce depuis hier, la pandémie est retenue à l’ordre du jour des séances de briefings successives au profit des représentants des médias, en vue, nous dit-on, d’affiner au mieux le contenu de l’information à transmettre à la population. M. Belkacem, le chargé de communication du ministère de la Santé désigné pour l’animation de ces rendez-vous quotidiens a d’emblée indiqué aux représentants de la presse «qu’à force de se rencontrer, on finira tous par parler le même langage», une phrase qui veut en dire long sur cette volonté du ministère de la Santé de gérer le dossier de la grippe A loin de toutes rumeurs et d’informations infondées.

K. A.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
51 queries in 8,611 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5